Plus accessible, plus efficace et adapté à la recherche sur mobiles: le site internet Légifrance, service public d’accès aux textes de loi, a fait peau neuve pour la première fois en sept ans.

« C’est l’honneur de l’État français de mettre à disposition de ses citoyens un droit compréhensible et évolutif dans le temps », a déclaré le secrétaire d’Etat chargé du numérique, Cédric O, en lançant lundi la nouvelle version du site au siège de la Direction de l’information légale et administrative (Dila), à Paris.

Créé en 2002 par décret, le site de Légifrance permet au grand public d’accéder au Journal Officiel, aux textes de loi, à la réglementation en vigueur, aux différents codes ainsi qu’à la jurisprudence. 

A LIRE >>> Les 3 commandements à suivre pour éviter les conflits de voisinage à cause de votre jardin

Le passage à la nouvelle version du site, qui s’inscrit dans le cadre de la dématérialisation des services publics, permet désormais aux utilisateurs de comparer différentes versions des textes de loi grâce à des codes couleurs et des symboles, ou bien de vérifier si une évolution de la loi est prévue dans un futur proche. 

119 millions de visites l’an dernier

La recherche au sein des 2 millions de pages du site est dorénavant simplifiée, il n’est plus nécessaire de savoir dans quelle base de données juridique chercher. Autres grandes nouveautés: le site est à présent optimisé pour une utilisation sur mobile et propose une fonctionnalité de recherche vocale. 

Modifiée une première fois en 2008, la plateforme n’avait plus connu d’importante restructuration depuis 2012. Deux ans et demi ont été nécessaires pour aboutir à cette nouvelle version, qui a coûté 3,3 millions d’euros. 

A LIRE >>> Immobilier: ne pas se présenter chez le notaire pour cause de maladie même grave vaudra paiement de pénalités

Proposée pendant six mois en version bêta aux internautes, la nouvelle version mise en ligne lundi prendra en compte leurs « retours d’expérience ».  « Trop souvent l’État se préoccupe assez peu de l’utilisateur final », a déploré Cédric O, ajoutant trouver « remarquable » le fait – rare dans l’administration, selon lui – de passer par une version bêta. 

En 2018, le site de Légifrance a connu plus de 119 millions de visites, de la part de professionnels du secteurs, mais aussi de simples citoyens. 

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP
Mots-clés : Vos droits

Articles récents

La banque suisse UBS ne pourra plus contester le transfert d’informations vers la France

Le Tribunal administratif fédéral suisse a rejeté un recours de la banque UBS qui souhaitait conserver son droit de regard…

16/07/2020 13:24

Les entreprises installées en France paieront moins d’impôts de production

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a annoncé une baisse de 20 milliards…

16/07/2020 11:59

Les ventes immobilières vont plonger au moins jusqu’en 2021 selon BPCE

Le groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE) estime qu’il n’y aura que 850 000 ventes immobilières dans l'ancien en 2021.

16/07/2020 10:59

La Bourse de Paris, en repli, s’interroge sur le rythme de la reprise

Le CAC 40 perdait près de 1% en début de matinée. Les marchés s’interrogent sur la vigueur de la reprise…

16/07/2020 10:51

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

16/07/2020 10:00

Réforme des retraites : les points qui devraient revenir

A peine nommé Premier ministre, Jean Castex n’a pas caché ses ambitions : rouvrir le dossier brûlant de la réforme des…

16/07/2020 09:00