Immobilier: une erreur de diagnostic thermique ne permet pas d’exiger de fortes indemnités

Constater une erreur dans le diagnostic thermique de la maison que l’on vient d’acheter ne permet pas d’exiger de fortes indemnités de l’auteur du diagnostic, ni la réalisation de travaux d’isolation.

Si ce professionnel s’est trompé dans le diagnostic de performance énergétique (DPE), il ne doit pas supporter les travaux d’isolation mais seulement une indemnité raisonnable, a jugé la Cour de cassation (Cass. Civ  3, 21.11.2019, V 18-23.251).

A LIRE >>> Immobilier: les députés veulent obliger les acheteurs à faire des travaux dans les « passoires thermiques », ils seraient financés par une partie du montant de la vente du bien

Un acheteur soutenait que, pour atteindre la performance annoncée lors de la vente par ce diagnostic erroné, il lui fallait entreprendre des travaux d’isolation dont le coût devait être assumé par le responsable de l’erreur.

Mais les juges ont écarté ce raisonnement. Le seul préjudice de l’acheteur est d’avoir perdu une chance de négocier un prix plus bas, ont-ils dit.

Le diagnostic n’a qu’une valeur informative

Le DPE n’a qu’une valeur informative, à la différence des autres diagnostics, a expliqué la Cour. Pour cette raison, l’annulation de la vente a d’abord été refusée à l’acquéreur qui invoquait un « vice caché ». En croyant que la maison était classée D quand elle aurait dû être classée G, l’acquéreur a seulement pu la payer trop cher, a estimé la Cour.

A LIRE >>> Rénovation énergétique: de très faibles économies sur les factures

Cet acheteur n’a pas d’autre préjudice, a-t-elle conclu. Mettre à la charge de l’auteur de l’erreur le coût de l’isolation serait une indemnisation excessive qui dépasserait le préjudice, selon elle. L’auteur du diagnostic a fait une erreur de constatation mais n’est pas à l’origine des déficiences de l’isolation ni des travaux nécessaires pour y remédier, avait déjà expliqué la cour d’appel antérieurement.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Immobilier: les achats dans les stations balnéaires se multiplient

La hausse des prix de l’immobilier en bord de mer n’empêche pas une envolée des achats de maisons et d’appartements…

11/08/2020 15:48

Finance durable: des néobanques placent l’environnement au cœur du système bancaire

A la rentrée, trois néobanques feront leur entrée sur le marché français. Pour se démarquer de la concurrence, elles assurent…

11/08/2020 14:20

IR-PME : ce que va vous faire gagner le taux relevé à 25%

25% au lieu de 18%. Tel est depuis hier le taux de réduction d’impôt accordé aux investissements dans le capital…

11/08/2020 13:59

Immobilier: un regain d’intérêt pour le viager

Depuis la pandémie, des familles s'intéressent de plus en plus au viager comme alternative à la maison de retraite.

11/08/2020 12:24

Emploi: les travailleurs à temps partiel pas logés à la même enseigne

Les femmes, les jeunes et les seniors sont particulièrement concernés par le temps partiel. Une étude de la Dares met…

11/08/2020 11:29

Immobilier locatif: la suspension des loyers maintenue en cas d’insalubrité

Etudiée par le gouvernement, la suppression de la suspension des loyers en cas d’insalubrité des seules parties communes restera en…

11/08/2020 09:02