Immobilier: une erreur de diagnostic thermique ne permet pas d’exiger de fortes indemnités

Constater une erreur dans le diagnostic thermique de la maison que l’on vient d’acheter ne permet pas d’exiger de fortes indemnités de l’auteur du diagnostic, ni la réalisation de travaux d’isolation.

Si ce professionnel s’est trompé dans le diagnostic de performance énergétique (DPE), il ne doit pas supporter les travaux d’isolation mais seulement une indemnité raisonnable, a jugé la Cour de cassation (Cass. Civ  3, 21.11.2019, V 18-23.251).

A LIRE >>> Immobilier: les députés veulent obliger les acheteurs à faire des travaux dans les « passoires thermiques », ils seraient financés par une partie du montant de la vente du bien

Un acheteur soutenait que, pour atteindre la performance annoncée lors de la vente par ce diagnostic erroné, il lui fallait entreprendre des travaux d’isolation dont le coût devait être assumé par le responsable de l’erreur.

Mais les juges ont écarté ce raisonnement. Le seul préjudice de l’acheteur est d’avoir perdu une chance de négocier un prix plus bas, ont-ils dit.

Le diagnostic n’a qu’une valeur informative

Le DPE n’a qu’une valeur informative, à la différence des autres diagnostics, a expliqué la Cour. Pour cette raison, l’annulation de la vente a d’abord été refusée à l’acquéreur qui invoquait un « vice caché ». En croyant que la maison était classée D quand elle aurait dû être classée G, l’acquéreur a seulement pu la payer trop cher, a estimé la Cour.

A LIRE >>> Rénovation énergétique: de très faibles économies sur les factures

Cet acheteur n’a pas d’autre préjudice, a-t-elle conclu. Mettre à la charge de l’auteur de l’erreur le coût de l’isolation serait une indemnisation excessive qui dépasserait le préjudice, selon elle. L’auteur du diagnostic a fait une erreur de constatation mais n’est pas à l’origine des déficiences de l’isolation ni des travaux nécessaires pour y remédier, avait déjà expliqué la cour d’appel antérieurement.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Les collectivités de province déroulent le tapis rouge pour attirer les Franciliens

Des collectivités de province en manque de main d'œuvre rivalisent d'initiatives et d'arguments pour encourager et accompagner les changements de…

19/01/2020 17:20

Respecté ou non, un plan de surendettement ne s’annule pas

Un client bancaire ne respectant pas le remboursement de son plan de surendettement ne peut pas être sanction par l’établissement…

19/01/2020 12:41

Le banquier doit se souvenir des crédits qu’il a accordés

La Cour de cassation vient de rappeler que selon la loi, un banquier est tenu de faire preuve de vigilance…

19/01/2020 09:30

Règlementation bancaire : quelles sont les mesures qui doivent s’appliquer en 2022 ?

L’Union européenne entame les négociations liées à la transposition de l'accord signé à Bâle fin 2017. Il est très décrié…

18/01/2020 12:00

Le Livret A, un livret pas si populaire que ça

La plongée du taux du livret A a son plus bas niveau historique n’aura pas tant d’impact que ça sur…

18/01/2020 11:05

ISF/IFI : Le Conseil constitutionnel valide le rejet de l’abattement sur les résidences principales en SCI

En réponse à une QPC, l’institution a estimé que la différence de traitement établie entre les détentions en direct et…

18/01/2020 10:00