Pouvez-vous bénéficier de l’exonération des droits de succession entre frères et sœurs ?

En principe, les transmissions entre frères et sœurs sont fortement taxées. Après un abattement de 15 932 euros, le tarif des droits est de 35 % jusqu’à 24 430 euros et de 45 % au-delà.

L’article 796-0 ter du Code général des impôts prévoit cependant un cas d’exonération totale. Le survivant doit être célibataire, veuf, divorcé ou séparé de corps au moment du décès.

A LIRE >>> Banque: les frais de succession vont repartir à la hausse en 2020

Il doit également avoir plus de 50 ans ou être atteint d’une infirmité le mettant dans l’impossibilité de subvenir par son travail aux nécessités de l’existence. Enfin, il doit avoir été constamment domicilié avec le défunt pendant les cinq années qui ont précédé le décès. Cette règle n’implique pas une domiciliation permanente.

Même une cohabitation qui a cessé

Le fisc accorde l’exonération si la cohabitation a cessé pour des raisons de santé (hospitalisation, placement en résidence médicalisée…), à condition qu’elle ait duré au moins cinq ans à la date à laquelle le logement commun a été quitté (BOI-ENR-DMTG-1-2-10, no 50).

A LIRE >>> Un héritier doit payer les dettes s’il ne prouve pas avoir renoncé à la succession

Signalons que plusieurs cours d’appel (Aix-en-Provence, 23 juillet 2015, no 14/11066 et Angers, 24 mai 2016, no 13/02628) ont entériné l’exonération dans des cas où la cohabitation était prouvée mais le bénéficiaire, fiscalement domicilié à une adresse différente.

En matière de domiciliation, tout est donc question de fait et mieux vaut, pour éviter des conflits avec le fisc, partager les mêmes domicile et adresse fiscale tout au long de l’année.

Robin Massonnaud

Partager
Publié par
Robin Massonnaud

Articles récents

Livret A et LDDS veillent désormais sur plus de 400 milliards d’euros

Livret A et LDDS veillent désormais sur plus de 400 milliards d'euros à l'issue d'une solide moisson d'épargne en 2019,…

21/01/2020 20:05

Transports en Ile-de-France: un « passe junior » à 2 euros par mois disponible en septembre

Ile-de-France Mobilités va lancer en septembre prochain un abonnement de transport à prix très réduit pour les -11 ans.

21/01/2020 19:50

Immobilier locatif: comment récupérer les charges dues par le locataire ?

Tout propriétaire bailleur peut récupérer auprès de son locataire certaines charges. Quelles sont-elles ? Comment déterminer leur montant ? Toutes…

21/01/2020 19:30

Crédits immobiliers: les taux français achèvent 2019 presque au plus bas historique

A 1,13% en moyenne, les taux des crédits immobiliers ont très légèrement augmenté en décembre, après être tombés le mois…

21/01/2020 17:45

Électricité: hausse de 2,4% des tarifs réglementés en vue

Cette hausse des tarifs bleus d’EDF représenterait 21 euros par an en moyenne sur la facture des particuliers.

21/01/2020 17:42

Consommation: ces promotions que la Répression des fraudes ne veut plus voir dans les supermarchés

Depuis la loi Egalim, les distributeurs ne peuvent plus utiliser le terme « gratuit » ou faire des promos «…

21/01/2020 15:49