Coronavirus: votre employeur peut-il vous obliger à prendre des congés pendant le confinement?

Depuis le début du confinement, il est beaucoup question de télétravail bien sûr, pour les salariés dont le poste le permet. On évoque aussi le chômage partiel, facilité par l’Etat, comme l’avait annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée. Mais des salariés se questionnent également sur les congés. L’heure est venue de faire le point sur les obligations et les droits des employeurs et des salariés sur la question. 

Peut-on décaler ses congés ? 

Si vous avez posé vos congés pendant la période de confinement et que vous voulez savoir s’il est possible de les décaler, sachez que c’est possible, mais uniquement si votre employeur vous y autorise. « Les entreprises ne sont pas obligées d’accepter une demande de modification des dates de congés, cela relève de leurs pouvoirs de direction », précise l’avocate spécialisée en droit du travail Emmanuelle Destaillats à Marianne. Pour les RTT, il faut vous référer aux accords d’entreprises ou à la convention collective. 

A LIRE >> Congé maternité: peut-on démissionner et se faire réembaucher par son ex employeur ?

Un délai d’un mois pour modifier les dates de vos congés 

Par ailleurs, il est impossible pour un employeur d’imposer une période de congés à son salarié. « Un employeur ne peut pas placer un salarié en congé d’office », indique le chroniqueur juridique d’Europe 1, Roland Perez. En revanche, il a tout à fait le droit de modifier les dates de vos congés, avec un délai minimum d’un mois. En cas de « circonstances exceptionnelles », comme la période de confinement pourrait éventuellement l’être, l’employeur peut ignorer cette règle. 

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

En cas de changement dans la filiation, la pension peut être restituée

Pour la Cour de cassation, la modification de la filiation paternelle d’un enfant peut entraîner pour la mère, qui en…

26/09/2020 10:58

Semaine dans le rouge pour la Bourse de Paris

L’indice phare de la place parisienne a cédé 5% sur la semaine. La raison tient au retour des inquiétudes sur…

25/09/2020 18:38

La dette publique, en forte augmentation, monte à 114,1% du PIB

À la fin du deuxième trimestre 2020, les emprunts de l’État représentaient 2 638 milliards d’euros, selon les chiffres de…

25/09/2020 17:20

Immobilier : au deuxième trimestre, le prix des logements augmente de 5,5% sur un an

Au premier trimestre, le prix des logements anciens et neufs affichait une hausse de 4,9%, selon l’Insee.

25/09/2020 17:12

La Bourse japonaise, en quête de la reprise mondiale

L’arrivée de M. Yoshihide Suga comme premier ministre ne devrait pas apporter de grands changements dans la politique économique du…

25/09/2020 16:53

Automobile : Bruno Le Maire ne veut pas d’un malus au poids

Préconisée par la Convention citoyenne pour le climat, l’instauration d’une taxe sur les véhicules les plus lourds n’est pas du…

25/09/2020 15:20