Se connecter S’abonner

Matthias Baccino, directeur France de Trade Republic : « Démocratiser l’investissement en action en France »

Trois questions à Matthias Baccino, directeur France de Trade Republic.

Trade Republic
Matthias Baccino, directeur France de Trade Republic

La fintech allemande Trade Republic vient de se lancer en France après avoir levé 62 millions d’euros. Quels sont vos objectifs ?

Matthias Baccino : Première application mobile pour le trading en Allemagne, Trade Republic s’est fixé pour mission de démocratiser l’investissement en actions en France en proposant des ordres de bourse au tarif fixe de 1 euro, quel que soit le montant de la transaction, sur plus de 7.500 actions du monde entier, dont plus de 600 actions françaises. Les utilisateurs ont également à leur disposition plus de 1.000 ETF et peuvent programmer gratuitement des versements d’argent régulier, à partir de 10 euros seulement, ainsi que leur fréquence. Trade Republic est un vrai broker qui conçoit l’investissement sur le long terme et entend faire basculer toute une génération d’épargnants du livret A vers la bourse. Force est de constater qu’il faut attendre 140 ans pour doubler sa mise avec le livret A ou 60 ans avec une assurance vie investie en euros. Mais avec un portefeuille boursier bien diversifié, il est possible d’y parvenir en seulement dix ans. Grâce à la programmation des versements, les investisseurs peuvent en outre lisser les variations de cours sans trop se soucier du suivi de leur placement. L’offre complète de Trade Republic et les produits innovants offerts font de l’app de trading une solution moderne adaptée aux besoins des traders expérimentés ou néophytes de la jeune génération et notamment des 25-45 ans. Avec ce positionnement, nous visons 100.000 clients en France dès la première année.

Comment peut-on être rentable avec des ordres à un euro seulement ?

M. B. : Premièrement, l’infrastructure technologique est ultramoderne et a été mise au point avec une équipe de développeurs et d’ingénieurs en utilisant les dernières technologies disponibles. Deuxièmement, Trade Republic est connecté à une bourse, celle de Hambourg en Allemagne qui dispose aussi d’une plateforme technologique, LS Exchange, très moderne. Cela permet à Trade Republic de fonctionner efficacement avec des frais de connexion minimes par rapport aux plateformes traditionnelles. Cette bourse, dont les cours sont liés au marché de référence, Xetra, à Francfort, offre une possibilité de négociation des titres chaque jour de bourse, de 7h30 jusqu’à 23h. La structure de coût très légère, la contribution unitaire payée les clients pour chaque ordre, et les revenus générés par la distribution d’ETF assurent la rentabilité du modèle économique dès lors que les volumes sont au rendez-vous, ce qui est désormais le cas.

Comment peut-on concrètement devenir client de Trade Republic et quel niveau de sécurité offrez-vous ?

M. B. : L’application Trade Republic est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play. Il est possible d’ouvrir un compte entièrement depuis l’application mobile 24 h sur 24 et en seulement 8 minutes. Le compte est domicilié en Allemagne par la banque allemande Solarisbank, supervisée par la Bundesbank et la BaFin, et les dépôts bénéficient d’une garantie de 100.000 euros,  tandis que la conservation des titres est assurée par une filiale de HSBC. L’application est ultra sécurisée avec les dernières technologies de cryptographie et la reconnaissance faciale.