Se connecter S’abonner

Le livret bancaire, mode d’emploi

Avec un taux moyen brut de 0,11 % au début de 2021, selon la Banque de France, les livrets bancaires sont très peu rentables. Cependant, vous pouvez parfois trouver des offres promotionnelles
très intéressantes pour quelques mois. Montrez-vous opportuniste !

Avec un taux moyen brut de 0,11 % au début de 2021, selon la Banque de France, les livrets bancaires sont très peu rentables. Cependant, vous pouvez parfois trouver des offres promotionnelles très intéressantes pour quelques mois. Montrez-vous opportuniste !
Crédit: iStock.

Le livret bancaire, ou compte sur livret, est un produit pour votre trésorerie. Versements et retraits sont possibles à tout moment, sans frais. La plupart des livrets ne fixent aucun plafond de versement.

Le capital est-il garanti ? 

L’établissement vous garantit la préservation de vos dépôts, sauf faillite ! Mais vous bénéficiez alors de la garantie légale des dépôts à hauteur de 100 000 euros par banque. Cette garantie s’applique également aux succursales françaises des établissements étrangers.

L’argent est-il disponible ? 

Vous pouvez retirer vos fonds n’importe quand. Pour que le retrait n’entraîne pas la fermeture du livret, vous devez laisser un solde minimal correspondant au montant exigé à la souscription. Mieux vaut aussi attendre, si possible, le 1er ou le 16 du mois pour effectuer un retrait.

Combien ça rapporte ? 

La rémunération du livret bancaire est libre, variable d’un établissement à l’autre. En mars 2021, les taux s’échelonnent de 0,01 à 0,60 % brut. Mais certaines banques proposent des rendements dopés sur une période donnée. A noter : sur certains livrets, la rémunération fonctionne par paliers. Ces taux ne sont jamais garantis sur la durée. L’établissement peut donc les revoir, en vous avertissant toutefois par courrier, en général un mois à l’avance, du changement de taux.

Quelle est la règle fiscale du livret bancaire ? 

Les intérêts du livret bancaire sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU ou « flat tax ») de 30 %, opéré à la source par l’établissement bancaire. Il est possible, lors de la déclaration, d’opter pour une imposition au barème progressif (l’option est alors appliquée à l’ensemble des revenus concernés par le PFU). A noter, les contribuables dont le revenu fiscal de référence de l’avant-dernière année est ­inférieur à 25 000 euros pour une personne seule, et à 50 000 euros pour un couple, peuvent demander à être dispensés de ce prélèvement forfaitaire non libératoire. Cette demande de dispense faite à l’intermédiaire financier doit être formulée avant le 30 novembre de l’année précédant celle du paiement des intérêts.

Où souscrire un livret bancaire ? 

Dans les banques et chez les courtiers en ligne. Pensez aussi aux filiales des constructeurs automobiles PSA et Renault, qui proposent des offres intéressantes.