Se connecter S’abonner

Placements : quelle rentabilité espérer avec les Sofica ?

Fonds de financement d’œuvres audiovisuelles, les Sofica promettent de belles réductions d’impôt. Pour autant, les performances sont rarement mirobolantes.

63 millions d’euros. Tel est le montant cumulé que pourront lever cette année les 11 Sofica (Société de financement du cinéma et de l’audiovisuel)  qui viennent de recevoir leur agrément. Ces structures de financement d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles ont a priori de quoi attirer l’œil des investisseurs.

48% de réduction d’impôt

Elles ouvrent en effet droit à une réduction d’impôt qui peut atteindre 48% . Ainsi, une personne plaçant 1.000 euros cette année dans une Sofica obtiendra un rabais fiscal de 480 euros l’an prochain.

Autre argument, la dépense prise en compte peut aller jusqu’à 18.000 euros (ou 25% des revenus du contribuable). Autrement dit, au plafond, un investissement peut générer 8.640 euros de réduction d’impôt.

Attention aux taux de remboursement

Sur le papier, l’affaire apparaît donc séduisante. Ceci étant, il faut garder à l’esprit que les investisseurs en Sofica récupèrent rarement l’intégralité de leur mise. Le taux de remboursement se situe en moyenne autour de 65%-70% et peut dans certains cas chuter sous les 50%.

Dans ces conditions, la rentabilité demeure souvent modeste, y compris en intégrant l’avantage fiscal. En supposant un investissement sur 5 ans (minimum requis pour conserver la réduction d’impôt), la rentabilité annuelle moyenne (TRI) sera de 11,86% si le capital est intégralement récupéré mais ne dépassera pas 2,45% si l’investisseur n’est remboursé qu’à 60%.

A un horizon de 10 ans, un taux  de remboursement de 60% se traduira logiquement par une rentabilité encore plus faible : 1,3% (voir tableau).

Ne pas se laisser aveugler

Au printemps 2019, le rapport Boutonnat est d’ailleurs venu rappeler les faibles performances de ces supports. Sur la base d’opérations réalisées entre 2002 et 2011, le document a estimé à 1,9% la rentabilité annuelle moyenne des Sofica… avantage fiscal inclus. Par ailleurs, il a souligné que dans 10% des cas l’investissement en Sofica aboutissait à un taux de rentabilité négatif.

Si des critères extra financiers peuvent naturellement entrer en ligne de compte (comme le fait de soutenir la culture), il convient en tout cas de conserver une certaine prudence face aux Sofica et surtout de ne pas se laisser éblouir par l’ampleur de la réduction d’impôt.