Se connecter S’abonner

Trois règles d’or pour investir sur un ETF

Après avoir défini les caractéristiques d’un ETF dans un précédent article, intéressons nous aux principales règles à respecter avant d’investir sur ce produit.

Règle n° 1 : comprendre l’indice boursier répliqué

La performance d’un ETF est liée à celle de son indice sous-jacent qui peut être indexé sur diff érentes classes d’actifs (actions, obligations, matières premières…) et zones géographiques (monde, Etats-Unis, zone euro, pays émergents…).

Les niveaux de performances et risques potentiels peuvent fortement varier selon que l’on investit, par exemple, sur un ETF répliquant un indice obligataire de la zone euro ou sur un indice actions émergentes. Comprendre les indices permet donc d’optimiser la diversifi cation de son portefeuille.

Règle n° 2 : voir au-delà des frais de gestion

Les ETF ne supportent ni droits d’entrée ni de sortie lorsqu’ils sont négociés en Bourse. En revanche, ils sont soumis à des frais de gestion annuels dont le montant peut varier en moyenne de 0,15 à 0,70 % de l’encours. Il faut aussi vérifi er la régularité de leur réplication et de leurs performances dans le temps, comme pour tout placement fi nancier.

Règle n° 3 : utiliser si possible les enveloppes fiscales

Un ETF peut parfois être souscrit dans le cadre d’un plan d’épargne en actions (PEA) ou d’une assurance vie. L’investisseur optimise ainsi la fi scalité de son placement en évitant de payer l’impôt sur les plus-values sous certaines conditions. Pour savoir si l’ETF choisi remplit ces conditions, consultez l’information facilement disponible sur les sites et documents de l’émetteur, et interrogez votre assureur.