Le Conseil constitutionnel a tranché : tous les particuliers détenteurs d’un crédit immobilier vont enfin pouvoir changer chaque année d’assurance emprunteur. Jusque-là réservé aux seuls contrats souscrits à partir du 22 février 2017, ce droit à la résiliation annuelle s’étend désormais à tous les contrats sans distinction de date.

Faire jouer la concurrence

Une véritable aubaine pour les emprunteurs qui peuvent dorénavant faire jouer la concurrence avec, à la clé, la possibilité de baisser le coût de leur crédit. Selon l’étude du courtier en ligne Réassurez-moi, publiée en septembre 2017, une rénégociation dès cette année permettrait de réduire de 6 310 euros en moyenne le coût total du prêt. Seul bémol : pour être accepté par la banque à l’origine du crédit immobilier, le nouveau contrat d’assurance devra obligatoirement apporter autant de garanties que le précédent.