Les plus-values immobilières réalisées sur la cession de la résidence principale bientôt taxées?

La taxation des plus-values immobilières, actuellement exonérées pour les résidences principales, est « une piste de travail », a déclaré mercredi Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, mais seulement pour les « très gros biens ».

« C’est une piste de travail, du moment qu’on parle bien des résidences principales à un niveau très élevé », a déclaré sur France 2 le ministre, interrogé sur l’éventualité de taxer les plus-values à la revente de biens immobiliers.

A LIRE >>> Immobilier : ces 6 erreurs à ne pas commettre avant d’acheter

Emmanuel Macron, le président de la République, a jugé le mois dernier, à l’occasion d’un débat public, « très bonne » l’idée de réguler les plus-values immobilières. Il a qualifié « d’injustice » le fait que des plus-values ne soient « pas taxées » lorsqu’elles suivent l’arrivée d’infrastructures comme la ligne à grande vitesse (LGV) à Bordeaux.

« Nous sommes là pour baisser les impôts »

Ces propos, sur lequel le président n’a pas donné plus de détails, semblent concerner les résidences principales, qui sont effectivement exonérées à la revente. Les autres biens bénéficient d’un abattement progressif en fonction de la durée de détention.

« Qu’on regarde pour les très gros biens immobiliers où visiblement il y a pu avoir un avantage qui peut être taxé, pourquoi pas ? », a déclaré M. Le Maire. « Mais faisons attention aux Français, aux contribuables, nous sommes là pour baisser les impôts », a-t-il nuancé.

« Les Français qui ont acheté une résidence principale 100.000, 150.000, 200.000 euros… Ils la revendent, ils font un bénéfice, on ne va pas taxer ce bénéfice », a-t-il détaillé, estimant que l’exonération était une « bonne chose » dans ce cas de figure.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Assurance vie Bourse Direct Horizon: un contrat qui doit faire ses preuves

Tous les bons critères d’un contrat internet figurent dans celui de Bourse Direct. Mais la concurrence est rude.

21/09/2019 10:15

Assurance vie Bred Evoluvie III de la Banque Populaire: un contrat sans éclat

L’offre Evoluvie pratique des frais raisonnables mais son fonds en euros est décevant et les possibilités de diversification assez pauvres.

21/09/2019 08:57

Il sera bientôt possible d’aller prendre un café et payer dans la plus grande discrétion son impôt sur la fortune immobilière

Des buralistes transformés en percepteurs des impôts ? Ce sera le cas dans certains départements dès janvier prochain. Explications.

21/09/2019 08:30

Assurance vie Millevie Essentielle de la Caisse d’Epargne: un contrat sans grandes qualités

Un fonds en euros qui a calé, de maigres solutions pour diversifier : le contrat ne brille.

20/09/2019 19:45

Si le salarié quitte l’entreprise, son contrat de prêt demeure

Dans une telle relation, ont rappelé les juges, le salarié et son employeur sont soumis au code de la consommation…

20/09/2019 19:45

Il pensait sa période d’essai terminée… C’était sans compter la semaine de congé qu’il avait prise

Sa période d'essai terminée, un salarié pensait être enfin embauché. Problème, il avait posé une semaine de congés et l'entreprise…

20/09/2019 18:29