Immobilier : ce qu’il faut gagner pour s’acheter 50m² à Paris est délirant

Le prix moyen des appartements parisiens atteint des niveaux stratosphériques. Malgré des taux de crédits au plus bas, la hausse dans la capitale entraine une baisse du pouvoir d’achat et impose de présenter des revenus particulièrement élevés.

A paris, le prix moyen au mètre carré pourrait atteindre les 10.000 euros dans quelques mois. Crédit: iStock.

A Paris, la situation sur le front des prix de l’immobilier n’apparaît pas comme « très raisonnable » estimaient les notaires franciliens lors de la présentation du bilan 2018 du marché en Île-de-France.  Le prix au m² dans la capitale a en effet atteint les 9.570 € en moyenne au dernier trimestre 2018 (+5,7 % sur un an). Et il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin ! Les notaires prédisent en effet une poursuite de l’envolée avec le franchissement de la barre psychologique des 10.000 € par mètre carré anticipé dans quelques mois. Des niveaux jamais vu qui ont déjà un impact sur le profil des acheteurs, malgré des taux de crédits immobiliers qui restent à des niveaux très bas.

A LIRE >>> Immobilier: les propriétaires et vendeurs grands gagnants en 2018

Illustration avec l’analyse réalisée par VousFinancer. Selon le courtier en prêts immobiliers, le marché parisien est de plus en plus élitiste avec un pouvoir d’achat immobilier qui ne cesse de se dégrader : un emprunteur remboursant 1000 euros/mois un crédit immobilier (10% d’apport) pouvait s’offrir 26,7 m² en 2009. En 2019, il ne peut prétendre qu’à 21,2 m². Et ce, même si les taux des crédits ont été divisés par 3 sur la période ! « L’envolée des prix à Paris n’est plus compensée par la baisse des taux », constate Vousfinancer.

Tout à crédit, un salaire de PDG sinon rien

Le courtier a aussi calculé les revenus nécessaires à présenter pour pouvoir prétendre à un achat 100% à crédit (avec 10 % d’apport pour les frais de notaire ou les garanties), dans la capitale. Résultat, pour un célibataire visant un 50 m², il faut gagner au minimum 7000 € par mois ! Quant à un couple à la recherche d’un 75 m² familial pour s’y loger avec 2 enfants, il devra au minimum justifier de… 10.600 € mensuels ! « Il y a un véritable risque de sortie du marché de certaines typologies d’acheteurs à Paris comme les ménages modestes ou les primo-accédants qui n’ont plus la possibilité d’acheter la surface dont ils auraient besoin. », analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

Ces chiffres chocs cachent toutefois une réalité bien différente : les acheteurs parisiens déposent des dossiers qui comportent la plupart des temps de très confortables apports personnels : 48 500 euros en moyenne pour les primo-accédants dans la capitale et 172.000 € pour les autres dossiers (moyenne à 122.500 €). Les durées de crédits sont aussi à l’avenant : 22 ans et 4 mois en moyenne.

A LIRE >>> Immobilier : le ministre du Logement pour une fiscalité stable

Sur le même thème

immobilier résidence principale et secondaire

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique