Quelles sont les adresses les plus abordables pour vivre près des meilleurs lycées en France ?

Fréquenter les meilleurs lycées, sans se ruiner ou faire une heure de trajet, c’est possible. Alors que les classements des lycées les plus performants en France ont été révélés ce 20 mars grâce aux données communiquées par le ministère de l’Éducation, Le Figaro a dévoilé un palmarès des rues les moins chères à proximité des meilleurs lycées publics pour onze des plus grandes villes en France. Ce classement des rues, conçu par Meilleursagents, un site spécialisé dans l’estimation immobilière, permet de recenser les adresses les plus abordables près des établissements les plus réputés. En pratique, Le Figaro a retenu les trois meilleurs lycées pour chaque ville et Meilleursagents a ciblé les trois adresses les moins chères se situant à moins de quinze minutes à pied de ces établissements.

Les meilleures occasions dans le sud de la France

Le quotidien révèle ainsi que les meilleures bonnes affaires pourront être réalisées dans les communes du sud de la France avec des baisses de 30% entre le prix autour du lycée et le prix de la rue abordable pour six adresses marseillaises et cinq à Nice. À titre d’exemple, si vous êtes sur le point de déménager à Nice et que vous avez des enfants en âge d’aller au lycée, sachez que pour 3 000 à 3 500 euros le mètre carré (contre plus de 5 000 euros en moyenne autour du lycée), vous pourrez trouver un logement près des lycées Massena et Albert Calmette, deux des meilleurs établissements de la ville.

À LIRE >>> Ces villes à privilégier pour investir dans l’immobilier

Même si les économies sont plus faibles dans les autres grandes villes de l’Hexagone, si vous souhaitez emménager près du Lycée du Parc à Lyon, vous pourrez avoir un logement 17% moins cher que le prix moyen du quartier selon Meilleursagents. Concernant la capitale, où le prix moyen est de 9 463 euros le mètre carré, vous pourrez économiser de 10 à 21% tout en restant proche d’un des meilleurs établissements scolaires publics de Paris.

Des économies de l’ordre de 20% dans le secteur sud de Paris

Vous serez en mesure de réaliser des économies de l’ordre de 20% en vous installant dans le secteur sud dans les Ve, VIe, XIIIe et XIVe arrondissements de Paris. Vous pourrez notamment habiter square de Port-Royal (XIIIe) pour moins de 10 000 euros le mètre carré et rester proche du prestigieux lycée Lavoisier dans le Ve. Si vous choisissez la rue Van Loo, près du pont de Garigliano, vous pourrez aller en moins de quinze minutes à pied au lycée Jean-Baptiste Say, pour un prix de 8 592 le mètre carré. Pour rappel à Paris, plus de 61% des adresses recensées par Meilleursagents affichent un prix moyen au mètre carré supérieur à 10 000 euros.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre
Mots-clés : Financesimmobilier

Articles récents

« L’or, dans un contexte de création monétaire débridée, va tirer profit de son statut d’actif réel »

Les cours des matières premières, et notamment ceux du pétrole, sont fortement chahutés en raison de la récession mondiale qui…

03/04/2020 17:51

Arrêt maladie : envoi des justificatifs par mail bientôt possible

Depuis le début du confinement, et parfois depuis bien avant, les demandes d’arrêt de travail ont explosé pour des milliers…

03/04/2020 17:38

Coronavirus : 3.000 agences immobilières pourraient disparaître selon la Fnaim

Le principal syndicat des professionnels de l’immobilier la Fnaim tire la sonnette d’alarme. Si le gouvernement ne revient pas sur…

03/04/2020 16:58

« Les besoins de la Nation sont assurés » selon le secrétaire d’État aux transports

« Il n’y a pas de pénurie en France » a assuré Jean-Baptiste Djebbari dans Ouest France. Le secrétaire d’État…

03/04/2020 16:23

Indépendants: nouveaux critères pour suspension de loyer et droit à une aide

Les travailleurs indépendants peuvent prétendre à une suspension du paiement de leur loyer et de leurs factures d’énergie s’ils correspondent…

03/04/2020 15:19

Le confinement permet de réaliser des économies

La majorité des Français (57 %) vit le confinement comme une parenthèse selon une étude de l’Observatoire Cetelem. Résultat, ils…

03/04/2020 13:18