Rénovation de votre logement : connaissez-vous les aides de l’Anah ?

L’Agence nationale de l’habitat a refondu son site Internet pour faciliter l’accès aux aides auxquelles peuvent prétendre les propriétaires. Ces derniers sont souvent peu informés des dispositifs.

L'Anah accompagne les propriétaires dans leurs travaux de rénovation de leur logement. Crédit: Istock

Simplifier l’accès aux aides et améliorer l’information des publics : l’Agence nationale de l’habitat (Anah), institution publique rattachée au ministère du Logement, a annoncé une série de mesures pour que les subventions pour les travaux dans les logements qu’elle distribue soient mieux connues du public. Le but, c’est de remplir les objectifs : en 2018, l’agence a financé 95 000 rénovations. Elle ciblait 104 000 dossiers.

Rénovation énergétique ou refaire le réseau électrique

Plusieurs dispositifs d’aide existent. « Habiter mieux » est le programme destiné à subventionner les rénovations énergétiques. Le programme se décline en deux volets : un volet « sérénité » qui propose un accompagnement-conseil et une aide financière à concurrence de la moitié du montant des travaux (travaux qui permettent un gain énergétique d’au moins 25%) et jusqu’à 10 000 euros maximum, selon les ressources.

L’autre volet, « agilité », est une aide financière pour accompagner un changement de chaudière ou de mode de chauffage, d’isolation des murs intérieurs et/ou extérieurs et l’isolation des combles aménagées et aménageables. L’aide est également de 10 000 euros maximum selon les ressources du foyer.

Le programme « Habiter sain » accompagne les travaux d’amélioration d’un logement dégradé ou insalubre comme la rénovation des réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz ou encore la réfection d’une toiture. L’Anah finance jusqu’à la moitié du montant des travaux, jusqu’à 10 000 euros, selon les ressources du ménage. Pour des travaux de réfection de plus grande ampleur, le programme « Habiter serein » permet de toucher une enveloppe maximale de 25 000 euros.

A LIRE >>> Rénovation énergétique: l’UFC-Que Choisir dénonce les « pratiques désastreuses » des acteurs du secteur

Adapter le logement

« Habiter facile » permet de financer des travaux d’adaptation du logement au handicap ou à la perte d’autonomie, comme l’installation d’un monte-escalier ou l’adaptation d’une salle de bain. Comme les autres programmes, l’aide s’élève jusqu’à la moitié du montant des travaux et peut atteindre 10 000 euros en fonction des ressources.

Pour les démarches, tout peut se faire en ligne sur le site monprojetanah.gouv.fr, où l’on peut déposer son dossier lorsque l’on est propriétaire occupant ou un syndicat de copropriétaires. Durant le courant de l’année, le site sera ouvert aux propriétaires bailleurs, même s’ils résident dans les territoires ultramarins. L’Anah annonce qu’elle lancera dans les prochaines semaines une plateforme numérique qui se veut un guichet unique, pour orienter et informer les propriétaires.

Sur le même thème

Aides à la rénovation Logement

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique