Dans certains cas, le moment est opportun pour renégocier un crédit immobilier

Taux bas et concurrence : tous les signes positifs semblent actuellement réunis pour renégocier son prêt et réaliser des économies.

En mars et en avril, les taux ont encore baissé. Crédit: Istock

Est-ce le moment de renégocier son crédit immobilier ? Selon le réseau de courtiers en prêt immobilier Vousfinancer, la réponse est positive à 100%.

D’abord, les taux : en mars et en avril, ils ont encore baissé pour atteindre en moyenne 1,30% pour un prêt sur 15 ans et 1,50% sur 20 ans. Pour les prêts sur 25 ans, le taux moyen est de 1,70%. Le réseau se targue d’avoir pu renégocier des taux encore plus bas que ces moyennes, à 0,30% sur 7 ans, par exemple.

Une bonne opération pour les crédits contractés il y a moins de cinq ans

Renégocier son crédit est particulièrement intéressant, surtout s’il a été contracté il y a moins de cinq ans, puisque c’est en début de prêt que l’on rembourse le plus les intérêts. Ces derniers peuvent représenter jusqu’à 50% de la mensualité les deux premières années d’un prêt à 20 ans.

Le réseau donne un exemple d’un prêt à 200 000 euros sur 20 ans, souscrit en janvier 2014. Le taux, hors assurance, était de 3,35%. Renégocié à 1,10% sur 15 ans, l’économie ainsi réalisée est de 129€/mois soit 22 822 euros par rapport au montant initial, en prenant en compte les pénalités de remboursement anticipé, les frais de garantie et les frais de courtage.

A LIRE >>> Crédit immobilier: voici pourquoi le garant ne doit pas payer trop vite en cas de problème

Avoir conscience des frais

Pour mettre toutes les chances de son côté pour obtenir une renégociation fructueuse, le réseau conseille de vraiment faire jouer la concurrence entre les banques car selon le profil, les différences peuvent être marquée. L’emprunteur doit avoir conscience des frais que va générer la renégociation, entre les pénalités de remboursement que va demander l’ancienne banque, les frais de dossier et de garantie pour le nouveau prêt. Parfois, ces frais peuvent être réintégrés dans le nouveau crédit.

La renégociation peut être l’occasion de diminuer la durée du crédit tout en conservant la même mensualité et de trouver une assurance emprunteur moins cher pour augmenter les économies réalisées par la renégociation. Enfin, Vousfinancer vous recommande de bien préparer votre dossier : certains documents comme le décompte de remboursement peuvent mettre des mois avant d’être délivrés par la banque … ce qui pourrait vous faire louper une opportunité.

Selon les statistiques mensuelles de la Banque de France, les renégociations de crédits ont représenté 18,3% des nouveaux crédits en février 2019. Un mouvement qui reste de faible ampleur par rapport à février 2017, où les renégociations représentaient près de 60% des crédits.

Sur le même thème

Crédit immobilier prêt immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique