Immobilier : les prix des appartements et des maisons dans plus de 700 villes de France

La cote immobilière de Mieux Vivre Votre Argent vous permet de consulter les prix des appartements ou des maisons dans plus de 700 villes de France. Ces données, fortes utiles dans l’optique de l’achat ou de la vente d’un bien, reposent sur les transactions enregistrées par les notaires à la fin de l’année 2018. 

A la fin de 2018, le taux moyen des prêts à taux fixe s’élevait à 1,44 % selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. GILE MICHEL/SIPA.

Vous êtes à la recherche d’un bien immobilier, une maison ou un appartement ? Pour vous guider dans votre projet, et vérifier si le bien que vous avez en vue affiche un prix en accord avec ceux du marché, Mieux Vivre Votre Argent publie une cote immobilière avec des données datant de fin 2018 et issues des services notariés. Dans nos tableaux, vous retrouverez les prix des biens anciens dans quelque 785 communes.

Consultez le prix des appartements

Les données affichées ci-dessous reposent sur les transactions enregistrées par les notaires portant sur les appartements anciens. En région, les prix au m2 indiqués sont des prix médians, calculés sur la base des ventes réalisées durant toute l’année 2018. En Ile-de-France, il s’agit de prix au m2 standardisés, selon la méthodologie de l’Insee. Les prix sont retraités pour lisser les biais liés à la structure conjoncturelle du marché immobilier (surface, caractéristiques des biens vendus, par exemple) afin de faciliter les comparaisons.
Période prise en compte : dernier trimestre 2018

Consultez les prix des maisons

Les données présentées ci-dessous reposent sur les transactions enregistrées par les notaires portant sur des maisons anciennes. En régions, les prix indiqués sont des prix médians, calculés sur la base des ventes réalisées durant toute l’année 2018. En Ile-de-France, il s’agit de prix au m2 standardisés, selon la méthodologie de l’Insee. Les prix sont retraités pour lisser les biais liés à la structure conjoncturelle du marché immobilier (surface, caractéristiques des biens vendus, par exemple) afin de faciliter les comparaisons.
Période prise en compte : dernier trimestre 2018

Quelles perspectives pour 2019 ?

Après une année 2017 record en termes d’activité, 2018 a conservé un rythme très dynamique. Selon les derniers chiffres des Notaires de France, le volume des transactions est resté à des niveaux très élevés, avec 957 000 ventes enregistrées à la fin d’octobre. Au troisième trimestre 2018, les prix affichaient une hausse sur un an de 2,9 %, tous biens confondus (appartements et maisons). Cette progression est plus marquée en Ile-de-France qu’en régions, avec des chiffres de, respectivement, + 4,2 % et + 2,6 %. Malgré cette évolution, les acquéreurs ont quasiment pu maintenir leur pouvoir d’achat grâce à des conditions d’emprunt extrêmement avantageuses. A la fin de 2018, le taux moyen des prêts à taux fixe s’élevait à 1,44 % selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Suivant le bilan annuel réalisé par le courtier Meilleurtaux, ces conditions ont conduit à une baisse limitée du pouvoir d’achat immobilier sur un an, à 1 mètre carré pour les vingt plus grandes villes de France.

Pour 2019, les professionnels sont optimistes car les facteurs favorables de l’année écoulée restent de mise, permettant au secteur de poursuivre un rythme d’activité élevé. Ainsi, les taux d’intérêt du crédit immobilier devraient demeurer très bas, ils ont même enregistré de nouvelles baisses sur les premiers mois de cette année. Les notaires observent également « des prix en hausse contenue », à l’exception des villes de Bordeaux, Lyon et Paris, et enfin un taux de rotation important du parc immobilier, signe d’un marché actif. Reste à savoir comment les investisseurs tireront leur épingle du jeu dans ce contexte, à l’heure où l’encadrement strict des loyers revient sur le devant de la scène.

Sur le même thème

Immobilier à Paris Prix de l'immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique