Prix de l’immobilier, taux d’emprunt : nos voisins européens sont-ils logés à bonne enseigne ?

Tous les Européens ne bénéficient pas des mêmes taux d’emprunt immobilier ni des mêmes prix au mètre carré. Petit tour des disparités au sein de l’Europe.

En Pologne, les taux peuvent grimper jusqu'à 4,4%. Crédit: iStock.

Face à l’emprunt immobilier, des disparités existent au sein de l’Union européenne. La Centrale de financement liste les principales différences qui opposent la France à ses voisins européens. A commencer par le prix au mètre carré comme le détaille Boursier.com.

En haut du podium, Paris et Londres s’affichent comme les capitales les plus chères d’Europe. En effet, il faut débourser plus de 10 000 euros du mètre carré pour se loger à Paris plus de 16 500 euros pour sa voisine anglaise. A l’opposé Berlin et Amsterdam sont davantage abordables pour les futurs acquéreurs avec des prix qui ne dépassent pas les 5 000 euros le mètre carré.

« La France s’avère particulièrement attractive »

Boursier précise qu’en analysant le prix mètre carré avec les taux pratiqués, c’est à Dublin, Lisbonne et Bruxelles que le reste à vivre est le plus important. Là-bas, les prix restent inférieurs à 3 200 euros le mètre carré.

« Si on constate des disparités entre les principales capitales européennes, la France s’avère particulièrement attractive, avec un prix du mètre carré élevé mais pondéré par des taux significativement bas et un salaire moyen plus important qu’un certain nombre de ses voisins européens », détaille Sylvain Lefèvre, Président de la Centrale de Financement cité par Boursier.

Les taux grimpent en Pologne

La Centrale de financement a également comparé les taux immobiliers. C’est au Danemark qu’ils sont le plus intéressants. La France arrive juste derrière avec des taux également très avantageux suivis par les Pays-Bas et l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, le Royaume-Uni et l’Italie. A l’inverse, la situation est moins confortable en Pologne avec des taux pouvant monter jusqu’à 4,4%.

Concernant les exigences formulées par les banquiers, certains pays se sont assouplis à l’image de la France et les Pays-Bas. Par contre, elles ont été renforcées en Allemagne, en Espagne et en Italie.

Enfin, des disparités significatives sont observées sur les salaires. Par exemple, le salaire moyen est de 846 euros au Portugal contre 2 225 euros en France ou 2 042 euros en Angleterre. Des disparités qui peuvent donc également expliquer certaines inégalités face à l’emprunt immobilier.

Sur le même thème

immobilier Logement Prix de l'immobilier Taux crédit immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique