Immobilier : pourquoi vos charges de copropriété ont augmenté ?

Gardiennage, chauffage, assurance, etc. l’étude menée par l’Association des responsables de copropriété (ARC) fait le point sur les dépenses.

L'ARC établit à 43,4 % la hausse totale des charges de copropriété depuis 2007/ Crédit: iStock

En lisant le détail des charges vous avez certainement dû remarquer une augmentation de prix. Et pour cause, le montant des charges de copropriété n’en finit plus de flamber. Entre 2017 et 2018, la hausse a atteint 5% comme le révèle l’observatoire de l’Association des responsables de copropriété (ARC) relayé par Les Echos jeudi 20 juin.

Ces charges désignent l’ensemble des frais engendrés pour le bon fonctionnement et l’entretien d’un groupe de propriétaires (dans un immeuble, un regroupement d’immeubles, un lot de maisons individuelles, etc.)

43,4% de hausse depuis 2007

Le rapport précise que « cette augmentation est quasiment quatre fois plus importante que le taux d’inflation qui a évolué d’environ 1,3 % au cours de cette même période ». L’ARC établit à 43,4 % la hausse totale des charges de copropriété depuis 2007.

L’observatoire détaille précisément le montant de la hausse pour les différents postes de dépenses. On y apprend notamment que la dépense concernant le chauffage a particulièrement augmenté (9% supplémentaire). Ces frais représentent 29,2% du budget total des charges. Comme le rapportent Les Echos, cette flambée des prix s’explique par l’augmentation des prix du fioul, du gaz, des réseaux de chauffage urbains et de l’électricité.

Augmentation du prix des contrats d’assurance

Parmi les autres postes de dépense, de nombreuses hausses ont également été constatées. Par exemple, le montant des contrats d’assurance a augmenté de 6%. Les honoraires des syndics et les charges de gardiennage ont aussi connu une hausse de 5% et de 2,9%. « Les dépenses d’entretien sont de mieux en mieux maîtrisées et les copropriétés font de plus en plus appel à des mises en concurrence pour trouver des prestataires de qualité à des prix compétitifs », rapporte le journal économique citant l’observatoire.

Il y a quelques jours, le site Meilleurecopro s’était également intéressé aux charges de copropriété. Dans cette étude, il apparaissait que la hausse était plus importante en province qu’à Paris. D’ailleurs, la palme de l’augmentation revenait à Montpellier suivie de Toulouse et Marseille.

Sur le même thème

Assemblée générale copropriété charges de copropriété Copropriété immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique