Immobilier : pourquoi vos charges de copropriété ont augmenté ?

En lisant le détail des charges vous avez certainement dû remarquer une augmentation de prix. Et pour cause, le montant des charges de copropriété n’en finit plus de flamber. Entre 2017 et 2018, la hausse a atteint 5% comme le révèle l’observatoire de l’Association des responsables de copropriété (ARC) relayé par Les Echos jeudi 20 juin.

Ces charges désignent l’ensemble des frais engendrés pour le bon fonctionnement et l’entretien d’un groupe de propriétaires (dans un immeuble, un regroupement d’immeubles, un lot de maisons individuelles, etc.)

43,4% de hausse depuis 2007

Le rapport précise que « cette augmentation est quasiment quatre fois plus importante que le taux d’inflation qui a évolué d’environ 1,3 % au cours de cette même période ». L’ARC établit à 43,4 % la hausse totale des charges de copropriété depuis 2007.

L’observatoire détaille précisément le montant de la hausse pour les différents postes de dépenses. On y apprend notamment que la dépense concernant le chauffage a particulièrement augmenté (9% supplémentaire). Ces frais représentent 29,2% du budget total des charges. Comme le rapportent Les Echos, cette flambée des prix s’explique par l’augmentation des prix du fioul, du gaz, des réseaux de chauffage urbains et de l’électricité.

Augmentation du prix des contrats d’assurance

Parmi les autres postes de dépense, de nombreuses hausses ont également été constatées. Par exemple, le montant des contrats d’assurance a augmenté de 6%. Les honoraires des syndics et les charges de gardiennage ont aussi connu une hausse de 5% et de 2,9%. « Les dépenses d’entretien sont de mieux en mieux maîtrisées et les copropriétés font de plus en plus appel à des mises en concurrence pour trouver des prestataires de qualité à des prix compétitifs », rapporte le journal économique citant l’observatoire.

Il y a quelques jours, le site Meilleurecopro s’était également intéressé aux charges de copropriété. Dans cette étude, il apparaissait que la hausse était plus importante en province qu’à Paris. D’ailleurs, la palme de l’augmentation revenait à Montpellier suivie de Toulouse et Marseille.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

François Delrot : « La réussite d’une phase II pour les Biotechs peut entraîner des envolées spectaculaires des titres »

François Delrot est Manager chez KPMG France, spécialisé HealthTech. Il conseille les sociétés de biotechnologies, et plus largement les DeepTechs…

30/05/2020 12:02

Le CAC 40 clôture dans le rouge une semaine euphorique

Le CAC 40 s’est adjugé près de 6% sur la semaine écoulée en dépit d’une baisse de 1,59% au cours…

29/05/2020 19:59

« Les foncières (centres commerciaux et bureaux) sont valorisées sur la base d’une chute de leurs revenus, ce qui nous paraît peu probable », selon Véronique Gomez

En raison de la crise sanitaire, de nombreux commerçants et patrons de PME/TPE se sont retrouvés dans l’incapacité de payer…

29/05/2020 17:00

Coronavirus: l’Etat débloque 750 millions d’euros pour aider les collectivités

12 000 à 14 000 communes bénéficieront d’une aide de l’Etat, afin de compenser les pertes des recettes fiscales et…

29/05/2020 16:04

Impôts: le dédommagement versé aux aidants familiaux est exonéré

Depuis le 1er janvier 2019, l’indemnité perçue par ceux qui aident un proche au quotidien n’est pas imposable, à condition…

29/05/2020 15:19

Total : rejet de la résolution climat portée par un groupe d’actionnaires

La résolution climat portée par onze investisseurs a été rejetée par les actionnaires lors de l’assemblée générale du groupe pétrolier.…

29/05/2020 14:47