Taux bas : les seniors peinent à emprunter pour un achat immobilier

Les taux d’emprunt pour un crédit immobilier sont au plus bas mais ça ne profite pas à tout le monde, notamment aux seniors.

Les dossiers des seniors sont souvent refusés par les banques en ces périodes pourtant propices à l'emprunt. Crédit: iStock.

Des taux bas qui permettent au plus grand nombre d’emprunter pour acheter un bien immobilier ? Pas si sûr, en effet, si les taux réduits ouvrent la propriété aux jeunes, ils la ferment un peu plus aux seniors, explique Le Figaro. Leurs dossiers sont souvent refusés par les banques en ces périodes pourtant propices à l’emprunt.

Des dossiers refusés

« Certains dossiers sont refusés par les banques car leur taux annuel effectif global (TAEG), qui agrège taux de crédit, taux d’assurance, frais de dossier et coût de la caution, excède le taux d’usure, calculé tous les trois mois par la Banque de France », écrit le quotidien.

En effet, plus les taux atteignent des niveaux bas, plus les frais et l’assurance prennent une partie importante du taux annuel effectif global. Et ce calcul est fortement défavorable pour les personnes avec un taux d’assurance élevé, soit les personnes âgées avec des problèmes de santé ou les actifs avec une profession considérée comme risquée. Dans ces cas-là, le taux d’assurance peut dépasser le taux d’usure.

A LIRE >> Immobilier: les crédits avec des taux négatifs, bientôt une réalité?

Le taux d’usure dépassé

Le journal donne l’exemple d’un couple : ils ont 53 et 58 ans, la femme est gérante salariée d’un salon de coiffure, l’homme est pompier. Il s’agit de deux métiers risqués selon les assurances. « En cumulant le taux de crédit de 1,20 %, leurs deux taux d’assurance – 0,65 % et 0,49 % – et les frais de dossier et de caution, qui atteignent souvent 1 %, le taux d’usure était dépassé. Il aurait fallu que la banque baisse son taux à 0,80 % pour que le dossier passe », détaille Maël Bernier, du courtier Meilleurtaux.

Sur le même thème

Banques prêt immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique