Eco-PTZ nouvelle version : des conditions bien plus intéressantes jusqu’en 2021 !

Levée de certains freins ou relèvement des plafonds du prêts… Le nouvel éco-PTZ a tout pour plaire.

Crédit: iStock.

Prorogé jusqu’à la fin de 2021, l’éco-prêt à taux zéro permet de financer, sans conditions de ressources, des travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale, appartement ou maison.

Boudé par les particuliers en 2018, il a été rendu plus attractif courant 2019 par différents aménagements. Désormais, il concerne tout logement construit depuis plus de deux ans, et non plus uniquement ceux d’avant 1990.

A LIRE >>> Rénovation énergétique: le gouvernement va lancer un plan pour lutter contre les arnaques et le démarchage abusif

L’octroi du prêt n’est, par ailleurs, plus conditionné à la réalisation d’un bouquet de travaux. Une seule action suffit dès lors qu’elle fait partie des sept éligibles : isolation thermique de la toiture, des murs donnant sur l’extérieur, des planchers bas, des parois vitrées donnant sur l’extérieur ; installation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire ; installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables ; installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables. L’entreprise doit être labellisée RGE (reconnu garant de l’environnement).

Jusqu’à 30.000 euros

En outre, les plafonds ont été relevés (pour les prêts conclus après le 21 août) : jusqu’à 15 000 euros, au lieu de 10 000, pour un seul type de travaux (7 000 pour les vitres) et jusqu’à 25 000 euros, au lieu de 20 000, pour deux. Au-delà, le montant reste à 30 000 euros.

A LIRE >>> C’est nouveau : un service d’accompagnement pour la rénovation énergétique

Même plafond pour les rénovations permettant une amélioration de la performance énergétique. Vous devrez alors justifier d’une consommation d’énergie inférieure à 331 kWh/m²/an pour le chauffage, le refroidissement et la production d’eau chaude sanitaire, ainsi que d’un gain énergétique d’au moins 35 % sur ces trois postes.

L’éco-PTZ est cumulable avec les aides de l’Anah, les certificats d’économie d’énergie et le crédit d’impôt transition énergétique.

Sur le même thème

Aides à la rénovation Prêt à taux zéro Rénovation bien immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique