Municipales 2020: à Paris, Gaspard Gantzer propose de faire payer les propriétaires de logements vacants

Pour faire un choc d’offre et faire baisser les loyers, le candidat au fauteuil de maire de Paris Gaspard Gantzer propose que les propriétaires de logements vacants payent un loyer fictif.

Le loyer fictif serait de 30 euros par mètre carré. Crédit: ISA HARSIN/SIPA

Les logements vacants, un fléau selon le candidat à la mairie de Paris Gaspard Gantzer. En interview sur Europe 1, mardi 12 novembre, l’ancien conseiller communication de François Hollande a proposé que les propriétaires de logements vacants payent un « loyer fictif ».

Le but serait ainsi d’inciter les bailleurs à louer plus facilement leurs logements, ce qui créerait un « choc d’offre » dans Paris et ferait baisser le prix des loyers. « C’est incitatif pour permettre à chacun de choisir entre contribuer à la collectivité pour des opérations d’intérêt général et remettre son bien sur le marché », explique-t-il.

A LIRE >>> Municipales 2020: les Parisiens ne payeront pas plus d’impôts locaux, s’ils votent Anne Hidalgo

30 euros

Selon Gaspard Gantzer, plus de 100 000 biens sont actuellement vacants dans la capitale, ce qui représente 10% des logements disponibles. « Une des solutions est de demander aux propriétaires qui n’occupent pas leur logement pendant plus d’un an de payer un loyer fictif, du montant du marché, soit 30 euros du mètre carré », a déclaré le candidat. Les sommes récupérées pourraient servir à la construction ou à la rénovation de logements.

A LIRE >>> A l’approche des municipales, la gratuité des transports publics divise

Sur son site internet, le quotidien Le Figaro revient sur cette proposition, indiquant que cette idée des loyers fictifs est aussi avancée par certains cercles de réflexions et l’Insee, mais d’une manière différente que l’idée de Gaspard Gantzer. Il s’agirait de faire payer des prélèvements sociaux sur le loyer qu’un propriétaire toucherait si le logement était loué.

31 mètres carrés en moyenne

L’Insee a calculé qu’il y a 1,4 million de logements à Paris. Pour l’institut de la statistique, 8,1% des logements parisiens sont vacants soit 113 400 logements. La moyenne française des logements vacants s’établit à 7,9%. En Ile-de-France, c’est 6,6%.

A LIRE >>> Taxe foncière: quelles villes ont connu le plus d’augmentations depuis dix ans ?

Egalement le loyer moyen serait un peu inférieur à 30 euros le mètre carré. En effet, selon l’Observatoire Clameur, il serait de 26,2 euros par mètre carré. Meilleursagents trouve lui le chiffre de 28 euros du mètre carré. Pour rappel, la surface moyenne d’un appartement à Paris est de 31 mètres carrés, selon l’Insee.

Sur le même thème

immobilier Location

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique