Immobilier: pour acheter un logement, il n’y a pas que le prêt à taux zéro

Alors que le PTZ financé par l’Etat risque de disparaître, d’autres dispositifs existent. Ils proposent des prêts peu onéreux pour acheter son logement.

Le PTZ de l'Etat pourrait bien disparaître en 2021. Crédit: Istock

Le prêt à taux zéro (PTZ) est peut-être en train de vivre ses derniers mois. Dispositif subventionné par l’Etat pour favoriser l’accès à la propriété, il doit faire l’objet d’une révision d’ici 2021. Mais un récent rapport de l’Inspection générale des finances et du Conseil général de l’environnement et du développement durable recommande de ne pas prolonger le dispositif au-delà de cette date-là, le jugeant peu efficace. Même sans PTZ, les propriétaires concernés auraient tout de même acheté un logement.

Si le PTZ financé par l’Etat disparaît, il faut savoir que d’autres dispositifs existent. Comme l’indique BFMTV, certaines banques proposent aussi des prêts à taux zéro, sans condition de ressources, pour acheter un logement neuf ou ancien, qu’importe s’il y a des travaux à faire. Cependant, ce PTZ reste limité à 10% du montant total emprunté et plafonné à 30 000 euros. C’est ce que propose jusqu’au 31 décembre (la banque n’a pas encore communiqué sur le fait que le dispositif était prolongé ou pas) le Crédit agricole d’Ile-de-France.

A LIRE >>> Immobilier: l’avenir du prêt à taux zéro devient de plus en plus incertain

Les prêts d’Action logement

Action logement propose aussi des prêts pour l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, ou pour en faire construire un. Pour en profiter, il faut être salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole employant au moins 10 personnes. Le montant du prêt, selon la zone géographique où l’on achète, est compris entre 7 000 et 25 000 euros, sur 20 ans maximum. Dans le cas d’un logement ancien, ce prêt finance jusqu’à 30% le prix du logement. Pour les salariés du secteur agricole, un prêt spécial existe, appelé « agri-accession ».

A LIRE >>> Immobilier: réduction du PTZ et disparition de l’APL accession font chuter les ventes de maisons

En plus de ces dispositifs, certaines collectivités territoriales proposent des prêts avantageux pour accéder à la propriété. Ainsi, la mairie de Paris propose par exemple le prêt Paris logement (PPL) à 0%, qui est cumulable avec le PTZ de l’Etat, dans le cas d’un achat dans le neuf. Mais le PPL permet aussi d’acheter un logement ancien, avec ou sans travaux. Le montant du prêt est de 24 200 euros pour une personne seule ou 39 600 euros pour un ménage de deux personnes ou plus. Il faut cependant respecter les plafonds de ressources. Par exemple, pour un ménage de deux personnes, il faut que le revenu fiscal de référence soit de 53 565 euros.

Sur le même thème

immobilier Prêt à taux zéro

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique