Immobilier : pourquoi les loyers des grands appartements sont en baisse

Le bien immobilier français moyen fait 57 mètres carrés, est loué durant 70 jours pour un loyer de 723 euros par mois charges comprises. C’est le portrait-robot élaboré par le groupe SeLoger. Ce dernier analyse en temps réel plus de 800.000 annonces mises en ligne sur le site.

Dans son bilan mensuel, publié par le Journal du Dimanche, le spécialiste de la location estime que le prix moyen des loyers a connu une hausse de 2,5% sur un an. Par ailleurs, et sans surprise, ce sont les villes de Paris, Nice et Aix-en-Provence qui remportent la couronne des loyers les plus chers. Elles affiches des moyennes, toutes surfaces confondues, de 1 600, 855 et 850 euros par mois.

-12,2% sur Marseille

Mais dans ce marché à la hausse, certains biens font figure d’exception : les grandes surfaces. C’est-à-dire les appartements de trois pièces et plus. Ils enregistrent des baisses significatives notamment à Marseille (-12,2%), Rennes (-9,6%) ou Aix-en-Provence (-8,3%). Cette baisse concerne également Saint-Etienne (-7,4%), Le Havre (-6,8%) ou Brest (-5,3%).

A LIRE >>> Location: ce que vous risquez en trichant pour trouver un appartement

Si du côté de Saint-Etienne, la baisse s’inscrit dans une chute plus globale de l’immobilier, dans d’autres communes comme Marseille, Rennes ou Aix-en-Provence, villes étudiantes et très attractives en termes d’investissement et de rentabilité locatifs, le marché décale sur les petites surfaces et la demande chute sur les grandes, détaille le JDD.

Baisse de 3%

Autre explication : la politique de construction du neuf est parfois en décalage avec la demande. Par exemple, dans la petite couronne parisienne, on enregistre une forte promotion immobilière sur les grandes surfaces. C’est le cas notamment à Issy-les-Moulineaux, Vanves ou Malakoff. Problème : la demande se focalise sur les petites surfaces pour de l’investissement locatif.

A LIRE >>> Immobilier: la location, une situation subie dans 50% des cas

En moyenne, en France, le prix des loyers des trois pièces a baissé de plus de 3% sur un an. Un bon plan pour les locataires alors que le meilleur investissement pour les bailleurs est un deux-pièces de 50 mètres carrés. Un meilleur investissement, qui est cependant de plus en plus cher.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Solocal (ex-Pages Jaunes) recapitalisé massivement par ses principaux créanciers

L’éditeur des Pages jaunes a trouvé un accord de refinancement avec ses principaux créanciers qui s’appuie sur une augmentation de…

03/07/2020 16:21

SCPI en démembrement : valoriser ses placements sans la fiscalité ?

La pandémie en cours n’a pas freiné les ardeurs des Français vis-à-vis de la pierre-papier. En témoignent notamment les chiffres…

03/07/2020 15:53

SCPI : que doit-on attendre d’un gérant ?

Sur quels critères juge-t-on un gérant ? Comment choisir une SCPI ? Détails

03/07/2020 15:51

Plus de 750 millions d’euros ont été désinvestis du charbon par les assureurs en 2019

La place financière de Paris dresse un premier bilan de la finance verte et durable, un an après avoir pris…

03/07/2020 15:44

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

03/07/2020 15:30

Apple : des associations européennes de consommateurs réclament une indemnisation pour obsolescence programmée des Iphones

C'est l'information qui revient sur le devant de la scène depuis des années. Cette fois-ci, il semblerait qu'elle soit en…

03/07/2020 15:00