Les prix des logements anciens ont globalement augmenté cette année en France, tout en connaissant des évolutions contrastées avec des flambées particulièrement marquées à Nantes et Lyon, ont détaillé mardi les notaires à l’occasion de leur bilan annuel du secteur.

En matière de hausse des prix immobiliers, « la province rattrape l’Île-de France, c’est un fait nouveau qui n’existait pas ces dernières années », a résumé le notaire parisien Thierry Delesalle lors d’une conférence de presse.

A LIRE>>> Immobilier: une erreur de diagnostic thermique ne permet pas d’exiger de fortes indemnités

A cette occasion, les notaires ont à nouveau présenté le tableau national qu’ils avaient dressé fin novembre lors de leur état trimestriel des lieux, établi de concert avec l’Insee.

Au sortir de trois années florissantes, les transactions sont à un niveau jamais vu, à plus d’un million, et les prix des logements français ont globalement augmenté (+3,2% sur un an à fin septembre).

Mais ce bilan est surtout l’occasion pour les notaires d’entrer en détail dans les marchés immobiliers des principales villes de France.

Des flambées de prix en dehors de la région parisienne

L’année a d’abord été marquée par l’essor persistant des prix à Paris: au mètre carré, ils ont pris 6,3% à 9.890 euros. Ce montant est une moyenne sur les neuf premiers mois de l’année et il est donc inférieur au seuil des 10.000 euros, dépassé cet automne.

Reste que d’autres villes enregistrent des flambées encore plus marquées. 2019 aura ainsi vu « une forte hausse des grandes villes de l’Ouest », a souligné Frédéric Violeau, président de l’Institut notarial de droit immobilier. A Nantes, notamment, les prix des appartements ont bondi de plus de 10% (3.150 euros le mètre carré), et à Rennes, ils ont pris plus de 7% (2.750 euros le m2).

A LIRE >>> Immobilier : ils réunissent deux appartements sans autorisation, en ont-ils le droit ?

Ailleurs, « on constate à nouveau la bonne tenue de Bordeaux (+1,5% à 4.320 euros le m2) mais la flambée bordelaise dont on a beaucoup parlé ces dernières années, se calme et Lyon reprend ses droits », a souligné M. Violeau.

Le marché lyonnais des appartements, plutôt timide depuis des années, s’est en effet rattrapé avec une hausse des prix qui dépasse 10% à 4.320 euros le mètre carré.

Dernière hausse notable, celle de Saint-Etienne (+7,7% pour les appartements à 930 euros le m2) est en trompe-l’œil car elle conclut des années de déprime qui en font la seule grande ville française à moins de 1.000 euros le mètre carré.

Enfin, une seule grande ville voit baisser les prix de ses appartements : Reims, où il décline de 2,7% à 2.000 euros le m2. 

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

La Bourse de Paris plombée par les craintes d’une résurgence du Covid-19

Le CAC 40 a enregistré aujourd’hui sa pire séance des trois derniers mois. Il a chuté de 3,74% pour retomber…

21/09/2020 18:49

Bourse : les actionnaires néerlandais d’Unilever votent pour la fin de la structure duale

Les actionnaires aux Pays-Bas du géant de l’agroalimentaire et des cosmétiques Unilever ont approuvé la fusion des entités néerlandaise et…

21/09/2020 17:39

Julien Ribes, fondateur de MySCPI.com : « L’année 2020 devrait être catastrophique pour de nombreux placements »

Dans quelle mesure les SCPI ont-elles absorbé le choc des reports ou suspensions de loyers ? Julien Ribes : Actuellement,…

21/09/2020 17:26

Les grandes banques mondiales malmenées en Bourse après une enquête sur le blanchiment

Selon les révélations d’un consortium de journalistes, les grandes banques mondiales auraient permis durant des années le blanchiment d’argent sale…

21/09/2020 17:03

Retraites : un bug prive des milliers de Français de l’étranger de leur pension

En raison d’un problème informatique à la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), plusieurs milliers de Français de l’étranger n’auraient pas…

21/09/2020 16:50

Budget 2021 : le gouvernement envisage la suppression de 150 millions d’euros de petites taxes

Certaines taxes rapportent à peine plus d’argent à l’Etat qu’il n’en faut pour les recouvrir. Et parfois rien. Alors, le…

21/09/2020 15:45