Diagnostics immobiliers: dans quelles villes sont-ils le moins cher ?

Les tarifs varient entre 152,9 euros à Bordeaux et 316,5 euros à Rouen. Des différences très importantes qui peuvent s’expliquer en raison de l’offre et de la demande.

Sept diagnostics minimum sont obligatoires. Crédit: Istock

Diagnostic plomb, état des risques et pollutions, performance énergétique… Ils sont obligatoires dès lors que l’on souhaite vendre ou mettre en location son bien immobilier. Mais attention au dérapage de la facture. L’agence de location en ligne Flatlooker a étudié les tarifs des différents diagnostics immobiliers dans sept grandes villes. Et les prix varient du simple au double.

Disparités

Ainsi, à Rouen, le prix moyen d’un pack qui inclut les sept diagnostics obligatoires (performance énergétique, risques et pollutions, surface habitable, plomb, amiante, électricité et gaz) est de 316,5 euros. C’est le prix le plus élevé dans les sept villes testées.

C’est à Bordeaux que le prix moyen le plus bas est constaté : 152,9 euros. Lille, Toulouse et Lyon affichent un prix qui tourne autour de 190 euros : respectivement 194 euros, 190,5 euros et 188,3 euros. Enfin, à Paris, les bailleurs déboursent en moyenne 182,2 euros et 179,4 euros à Marseille.

A LIRE >>> Immobilier: une erreur de diagnostic thermique ne permet pas d’exiger de fortes indemnités

Des valeurs moyennes qui cachent, bien sûr, de grandes disparités entre les professionnels à l’intérieur d’une même ville. Ainsi, à Paris, le diagnostiqueur le moins cher du marché coûte 124,5 euros quand le plus cher facture ses services 360 euros.

Variations de tarif selon la surface, l’urgence…

Interrogé par Le Figaro, Thomas Alazet, expert immobilier chez Flatlooker, explique ces différences de tarif par le jeu de l’offre et de la demande, qui est très différent d’une ville à l’autre : « Nous référençons une centaine de professionnels à Paris contre seulement quelques-uns à Rouen ». La tension immobilière est aussi un élément qui entre en jeu.

A LIRE >>> Immobilier : la garantie décennale n’indemnise pas les pertes de loyers

Par ailleurs, les interventions d’urgence dans le cas d’une mise en location immédiate sont aussi un élément qui peut faire grimper la facture, par exemple. Les tarifs peuvent aussi varier selon la surface du logement, les frais de déplacement ou le nombre de diagnostics demandés (tous n’ont pas la même date de validité).

A LIRE >>> Hausse des prix de l’immobilier : la province rattrape l’Ile-de-France

A noter que dans certaines localités, la vérification de la présence de termites, de champignon mérule et la mesure de la radioactivité naturelle peuvent faire partie des diagnostics obligatoires.

Sur le même thème

immobilier Location Vente immobilière

Réactions et commentaires

Sur la même thématique