Logement: le report de la réforme des APL va coûter 300 millions d’euros à l’État

Le gouvernement a confirmé la semaine dernière que ce dispositif ne serait pas mis en place avant le 1er avril 2020. Une décision qui va lui coûter cher.

Le gouvernement a reporté la réforme des APL au 1er avril 2020. Crédit : ©Istock

Nouveau report pour la réforme des APL. Alors que le gouvernement souhaite prendre en compte les revenus actuels des ménages pour les aides au logement (APL, mais aussi ALS ou ALF), il peine à mettre en place son projet. Après un report au 1er janvier 2020, la mise en place du dispositif est, à nouveau, repoussée au 1er avril.

Une décision qui plombe le budget de l’État, explique BFM. Ce nouveau report va, en effet, mécaniquement provoquer un trou dans le Budget 2020 par rapport aux économies espérées. Un manque à gagner estimé entre 300 et 350 millions d’euros.

Mode de calcul

Le gouvernement justifie ce nouveau report par la nécessité de « travaux de fiabilisation complémentaires » pour que « la CNAF [Caisse nationale des allocations familiales, NDLR] puisse garantir sa mise en œuvre dans de bonnes conditions ».

A LIRE >>> Réforme des APL: qui sera gagnant, qui sera perdant ?

Pour rappel, pour le moment le montant des aides au logement est calculé à partir des revenus d’il y a deux ans. Avec la réforme, ce sont les revenus des 12 derniers mois, actualisés une fois par trimestre, qui doivent être pris en compte.

1,4 milliard d’économies

Avec cette réforme, le gouvernement prévoyait de faire entre 1,2 et 1,4 milliard d’euros d’économies, rappellent Les Échos. Selon des chiffres communiqués par le ministère au Conseil national de l’habitat, 600 000 bénéficiaires verront leurs APL supprimées à la suite de la réforme.

A LIRE >>> Macron reconnaît traîner la baisse de 5 euros des APL « comme un boulet »

1,2 million de personnes verront, elles, le montant de leur aide baisser dès que le changement sera en place. En revanche, les 575 000 étudiants allocataires devraient y gagner, notamment les 125 000 étudiants salariés. Le gouvernement, avec cette réforme, espère économiser 1,2 milliard d’euros.

Sur le même thème

Aides au logement Aides de la CAF

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique