Se connecter S’abonner

Paris: le taux de logements vacants trop élevé dans 12 arrondissements sur 20

Alors que la capitale accuse depuis plusieurs années une baisse de sa population, la mairie met en cause la multiplicité des logements vacants.

immobilier
Crédit : iStock.

En l’espace de cinq ans, la ville de Paris a vu bon nombre de ses habitants la quitter. Ils sont 53.000 à avoir fui la capitale depuis 2015 ; ce qui représente quasiment 11.000 personnes par an, selon les chiffres de l’Insee. La part de logements vacants avait quant à elle augmenté de 0,7 point entre 2010 et 2015, nous apprend Le Figaro, qui s’est penché ce jeudi sur cette bataille de chiffres, signe de la sensibilité du dossier.

A LIRE > Immobilier: à Paris, le prix du mètre carré atteindra 10 300 euros en janvier selon les notaires

La mairie de Paris – qui comptabilise dans la part de logements vacants les résidences secondaires et occasionnelles (contrairement à l’Insee) – déplore un nombre de 232.000 logements vides, soit un taux de 17%. En revanche, la ville rejoint l’institut national de la statistique sur un point : le recul du taux de résidences principales, qui a diminué de 1,3 point sur la période 2010-2015. Et c’est là où le bât blesse car Paris fait ici figure d’exception en Ile-de-France tandis que toutes les autres régions voient leur taux augmenter. Une situation à relativiser puisque la majorité des logements dans la capitale, soit 83%, sont toujours des résidences principales.

Douze arrondissements sur 20 pullulent de logements vides

Reste qu’à l’heure actuelle, 8,3% des logements parisiens sont dits « vides », ce qui représente plus de 110.000 biens immobiliers inoccupés. Or, la moyenne nationale est de 7,9% et la moyenne francilienne de 6,6%. Le Figaro note également, graphique à l’appui, un taux de vacance supérieur à la moyenne parisienne dans 12 arrondissements sur 20. Seuls les 7ème, 19ème, 13ème, 12ème, 6ème, 20ème et 5ème arrondissements affichent un taux inférieur.

A LIRE > Airbnb: à Paris, 2,5% des logements sont mis en location sur la plateforme

Notable également : dans le 2ème et le 10ème arrondissement, on trouve plus de 12% de logements vacants, tandis que le 1er et le 8ème dépassent les 10%.