Immobilier: dans quelles villes peut-on encore acheter plus de 50 m² pour 160 000 euros?

Si les taux des crédits immobiliers restent très favorables, le pouvoir d’achat varie énormément au gré des zones géographiques. Ainsi, à Paris, avec 160 000 euros vous pouvez espérer acheter un 16m², contre un appartement d’au moins 50m² dans des villes comme Rennes, Strasbourg, Marseille…

À Strasbourg, avec 160 000 euros, il est possible de devenir propriétaire d'un 58m². Crédit: iStock.

La Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) a réalisé un graphique qui met en avant les villes où il est toujours possible d’acheter un logement d’au moins 50m² moyennant 160 000 euros. Cette somme a été retenue dans la mesure où elle a représenté le montant médian en 2019. Si, d’après la FNAIM et les notaires, les conditions extrêmement favorables des crédits immobiliers participent à la réalisation de bonnes affaires, ce budget n’offre de loin pas les mêmes possibilités aux candidats à l’acquisition d’un bien. L’écart de surface varierait de 1 à 4. Par exemple, avec 160 000 euros vous pourrez devenir propriétaire d’un 16m² à Paris ou d’un 76m² à Orléans.

Cette surface passe à 75m² à Dijon, à 69m² à Rouen. Avec 66m² Marseille reste une grande ville avec des prix immobiliers abordables. Comme Toulouse et Strasbourg où 160 000 euros permettent d’acquérir 58m². L’insulaire Ajaccio est un peu plus chère puisque la surface diminue de 3m². Elle se situe juste devant Rennes et ses 54m².

Une surface plus grande malgré une hausse des prix

Si Nantes et Lille ne font plus partie des villes où 160 000 euros permettent de s’offrir un 50m², elles n’en sont pas loin avec, respectivement, des surfaces de 49 et 48 m². Il faut dire que, toujours selon la FNAIM, l’immobilier a augmenté de 7,3% dans la première en 2019.

A LIRE >> Immobilier: 12 outils en ligne pour faciliter l’achat, la vente, la gestion ou l’investissement

En revanche, à Rennes, Ajaccio et Toulouse, la progression des prix a fait diminuer la surface achetable avec un budget de 160 000 euros. Mais dans d’autres villes la surface a augmenté. C’est le cas d’Orléans, Strasbourg et Marseille. Là, la hausse des prix en 2019 a été moindre (entre 0,5% et 1%). Ce contexte, additionné avec la baisse des taux d’emprunts, a abouti au fait qu’un même budget a permis d’acheter une surface plus grande.

Sur le même thème

immobilier Logement Marché du logement Prix de l'immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique