Immobilier: le pouvoir d’achat des personnes touchant un Smic a progressé en dix ans

Une bonne nouvelle pour les personnes touchant le Smic qui risque d’être ternie par les dernières annonces du Haut conseil de stabilité financière…

Le pouvoir d'achat immobilier a progressé dans presque toutes les villes. Crédit: Istock

En dix ans, les choses ont progressé dans la bonne direction pour les personnes touchant l’équivalent d’un Smic. En effet, selon le courtier en crédit Vousfinancer, leur capacité d’emprunt a augmenté de 50% en dix ans, en raison principalement de la baisse des taux. Alors que le Smic horaire est passé de 8,86 euros brut en 2010 à 10,15 euros brut en 2020, la capacité d’emprunt est passée de 66 300 euros à 3,95% à 99 411 euros à 1,60% sur 25 ans.

« Grâce à la baisse de taux mais également à la revalorisation du Smic, on peut désormais emprunter théoriquement près de 100 000 € sur 25 ans en gagnant le salaire minimum. C’est la première fois que ce cap symbolique est presque atteint », souligne Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

A LIRE >>> Immobilier: dans quelles villes acheter lorsqu’on dispose d’un SMIC?

33% d’endettement sur 25 ans

Cette hausse de la capacité d’emprunt a permis de gagner du pouvoir d’achat dans quasiment toutes les villes, sauf celles où les prix ont augmenté de plus de 10% en dix ans comme à Paris, Bordeaux ou Lyon. « Alors que le Smic n’a augmenté que de 15 % depuis 2010, la surface qu’il est possible d’acheter avec le salaire minimum et un crédit sur 25 ans a augmenté de 55 % à Grenoble, 44 % à Montpellier, 42 % à Rouen, 17 % à Lille », explique la porte-parole.

A LIRE >>> Immobilier: les ménages bientôt privés de crédits de plus de 25 ans?

Mais cette bonne nouvelle risque d’être ternie par les récentes recommandations du HCSF, le Haut conseil de stabilité financière. Cette institution a demandé aux banques de limiter le taux d’endettement à 33% et la durée des crédits à 25 ans. Le gouverneur de la Banque de France a demandé la stricte application de ces recommandations. Sauf que bien souvent, les emprunteurs qui touchent le Smic contractent des crédits qui durent plus longtemps que 25 ans ou dépassent ce plafond de 33%. Certaines banques ne prêtent désormais plus à des personnes ayant ce type de profil, qu’elles considèrent comme « risqué ».

Sur le même thème

Crédit immobilier immobilier prêt immobilier

Réactions et commentaires

Sur la même thématique