Immobilier: le pouvoir d’achat des personnes touchant un Smic a progressé en dix ans

En dix ans, les choses ont progressé dans la bonne direction pour les personnes touchant l’équivalent d’un Smic. En effet, selon le courtier en crédit Vousfinancer, leur capacité d’emprunt a augmenté de 50% en dix ans, en raison principalement de la baisse des taux. Alors que le Smic horaire est passé de 8,86 euros brut en 2010 à 10,15 euros brut en 2020, la capacité d’emprunt est passée de 66 300 euros à 3,95% à 99 411 euros à 1,60% sur 25 ans.

« Grâce à la baisse de taux mais également à la revalorisation du Smic, on peut désormais emprunter théoriquement près de 100 000 € sur 25 ans en gagnant le salaire minimum. C’est la première fois que ce cap symbolique est presque atteint », souligne Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

A LIRE >>> Immobilier: dans quelles villes acheter lorsqu’on dispose d’un SMIC?

33% d’endettement sur 25 ans

Cette hausse de la capacité d’emprunt a permis de gagner du pouvoir d’achat dans quasiment toutes les villes, sauf celles où les prix ont augmenté de plus de 10% en dix ans comme à Paris, Bordeaux ou Lyon. « Alors que le Smic n’a augmenté que de 15 % depuis 2010, la surface qu’il est possible d’acheter avec le salaire minimum et un crédit sur 25 ans a augmenté de 55 % à Grenoble, 44 % à Montpellier, 42 % à Rouen, 17 % à Lille », explique la porte-parole.

A LIRE >>> Immobilier: les ménages bientôt privés de crédits de plus de 25 ans?

Mais cette bonne nouvelle risque d’être ternie par les récentes recommandations du HCSF, le Haut conseil de stabilité financière. Cette institution a demandé aux banques de limiter le taux d’endettement à 33% et la durée des crédits à 25 ans. Le gouverneur de la Banque de France a demandé la stricte application de ces recommandations. Sauf que bien souvent, les emprunteurs qui touchent le Smic contractent des crédits qui durent plus longtemps que 25 ans ou dépassent ce plafond de 33%. Certaines banques ne prêtent désormais plus à des personnes ayant ce type de profil, qu’elles considèrent comme « risqué ».

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Fiscalité de la transmission: le retour en grâce du contrat de capitalisation

L'administration fiscale vient de faire un cadeau aux héritiers des titulaires d'un contrat de capitalisation, comme l'a relevé le Revenu.…

27/02/2020 11:54

Les prix des logements ont encore fortement augmenté en 2019

Le marché du logement s’est bien porté en 2019 avec des prix toujours en hausse et des ventes record.

27/02/2020 11:38

Déduction des frais de carburant: les barèmes revalorisés par le fisc

Les travailleurs indépendants qui tiennent une comptabilité simplifiée peuvent déduire de leurs revenus leurs frais de carburants engagés en 2019.…

27/02/2020 10:45

Pour Patrick Artus, les épargnants français «paient le prix» des taux bas

Les Français privilégient les placements sûrs. Dans une interview accordée aux Échos, le chef économiste de la banque Natixis estime…

27/02/2020 09:01

Lac d’argent, un fonds « privé » pour renforcer le capital des fleurons français

Le Directeur général de Bpifrance, Nicolas Dufourcq, a donné quelques détails sur le futur fonctionnement du fonds d’investissement Lac d’argent.

27/02/2020 07:10

Condamnation de BNP Paribas dans le procès Helvet Immo

La filiale crédit de la première banque française, BNP Paribas Personal Finance, a été reconnue coupable de « pratique commerciale…

26/02/2020 20:15