Immobilier: en bloquant des projets, certains habitants accusés de faire monter les prix

Plus il y a de logements disponibles, plus les prix sont bas. Alors, en bloquant des projets immobiliers, certains habitants contribueraient à faire grimper les prix, explique BFMTV.

Le besoin de nouveaux logements est réel en France. Crédit: iStock.

Qualité de vie, écologie, patrimoine… en bloquant des projets immobiliers au nom de tels critères, des citadins participeraient à maintenir des prix immobiliers élevés. Près du cimetière du Père Lachaise à Paris, à Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine et dans toute la France… des projets immobiliers ont été annulés en 2019. Or, pour faire baisser les prix dans les zones les plus peuplées, il faut créer des logements, rappelle BFMTV.

Généralement, les opposants à un projet mettent en avant des thématiques qui trouvent un fort écho politique, comme la défense de l’environnement, une certaine qualité de vie (nombre d’habitants, infrastructures…). Parfois, c’est le respect du patrimoine architectural d’un quartier qui est à l’origine d’une levée de boucliers. En période électorale, il arrive que leurs arguments soient repris par des candidats, comme à Paris.

Un blocage sur les abords qu’ils ne possèdent pas

Pourtant, le besoin de nouveaux logements est réel en France. Selon l’économiste américain Edward Glaeser, spécialiste de l’économie des villes, les opposants locaux n’exercent pas un blocage légitime sur leurs propres logements, mais sur des abords qu’ils ne possèdent pas, excluant de fait de potentiels nouveaux habitants.

A LIRE >> Immobilier: à Paris, les prix ont augmenté de 27% en cinq ans

Face à eux, le Canada et les États-Unis ont vu apparaître un mouvement «pro-logement», qui incitent les élus à construire. «Si on arrête de construire à Paris, cette ville mourra», explique Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme, avant d’ajouter qu’il «considère que Paris est une ville finie». Alors, il estime essentiel de limiter à la périphérie les projets de tours et citant comme contre-modèle Londres où des centaines de projets de gratte-ciel ont été lancés ces dernières années.

Sur le même thème

immobilier Immobilier neuf

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique