Taxe foncière, taxe d’habitation : l’augmentation promet d’être faramineuse

Vieux serpent de mer, la révision générale des valeurs cadastrales des logements va conduire dans un futur proche à une envolée des impôts locaux. Explications.

Il faut s’attendre à une augmentation faramineuse de la taxe foncière et de la taxe d’habitation d'ici au 1er janvier 2026. Crédit: iStock.

L’article 146 de la loi de finances pour 2020 a acté la révision générale des valeurs cadastrales des locaux d’habitation.

Cette valeur sert de base au calcul des impôts locaux et repose aujourd’hui sur des montants déconnectés du marché immobilier.

A LIRE >>> Baisse d’impôts 2020: où en profite-t-on le plus et pour quel montant?

Une nouvelle base dès 2026

Au 1er janvier 2026, vos impôts locaux seront donc calculés sur une nouvelle base.

Elle sera déterminée à partir des loyers moyens constatés par catégorie de propriétés et secteurs à la date de référence du 1er janvier 2023.

A LIRE >>> Impôts 2020: vous avez intérêt à bien vérifier toutes les cases préremplies de votre déclaration de revenus

Pour les biens exceptionnels, cette valeur correspondra non au loyer moyen mais à 8 % de la valeur vénale.

Dans tous les cas, à moins d’une baisse drastique des taux non évoquée dans la loi, il faut s’attendre à une augmentation faramineuse de la taxe foncière et de la taxe d’habitation quand cette dernière sera encore exigible.

Sur le même thème

suppression taxe d'habitation taxe d'habitation taxe foncière

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique