Le calendrier de la fin de la taxe d’habitation pour la résidence principale

La suppression de la taxe d’habitation va se concrétiser progressivement. En raison de règles fixées qui concernent d’abord les foyers dont les ressources ne dépassent pas certains plafonds.

Pour les contribuables aux plus hauts revenus, l’exonération de taxe d'habitation ne sera effective qu’en 2023. Crédit: iStock.

En 2020, 80 % des foyers dont les ressources n’excèdent pas certains montants seront totalement exonérés de taxe d’habitation pour leur résidence principale.

A LIRE >>> Baisse d’impôts 2020: où en profite-t-on le plus et pour quel montant?

Pour les autres, l’exonération de taxe d’habitation ne sera effective qu’en 2023. En 2020, ils paieront donc la totalité de la taxe d’habitation.

Une exonération progressive pour les plus hauts revenus

En 2021, ils auront droit à une exonération égale à 30 % de l’impôt, portée à 65 % en 2022.

A LIRE >>> Taxe foncière, taxe d’habitation : l’augmentation promet d’être faramineuse

Pendant la période d’exigibilité (2020, 2021 et 2022), les taux ne pourront pas progresser et resteront donc ceux fixés au titre de 2019. Il en va de même des taux d’abattement pour charges de famille.

Sur le même thème

résidence principale et secondaire suppression taxe d'habitation taxe d'habitation

Réactions et commentaires

Sur la même thématique