Immobilier: dans les Alpes, les grands appartements séduisent les investisseurs

Les promoteurs immobiliers sont de retour dans les Alpes où les demandes de grands, voire très grands, appartements se multiplient.

Pour rentabiliser leur acquisition, les propriétaires la propose le plus souvent à la location. Crédit: iStock.

100 à 200 m² ou plus. La messe semble dite pour les studios-cabines alpins. Aujourd’hui, les investisseurs sont à la recherche de grands appartements pour passer du bon temps entre les sessions de ski. Les programmes déjà en cours de commercialisation comptent désormais de grands chalets accueillant quelques logements, contre une multitude autrefois. Parfois, le complexe propose même un ou deux chalets individuels, décrit Le Figaro.

Dans les stations, l’offre est pléthore. Rien qu’à Megève, 400 logements neufs doivent être livrés d’ici à 2022. Quelque 1 550 sont attendus dans ce même laps de temps à Courchevel et 1650 à Méribel Village. Dans les autres stations, le foncier trop rare ou trop cher limite les constructions neuves. Alors, pour contourner ce problème, les promoteurs achètent des bâtiments anciens pour les transformer de façon radicale parfois.

À partir de 5 000 euros par mètre carré

Très exigeants, les acheteurs recherchent des biens offrant un confort haut de gamme. Aux dortoirs, ils préfèrent les chambres-suites, visent des appartements offrant un espace détente (jacuzzi, sauna, hammam), une terrasse et une cave où déposer leurs effets lorsqu’ils louent leur bien. «La consommation du ski a changé: aujourd’hui, on n’a plus envie de passer toute sa journée sur les pistes, on souhaite aussi profiter d’un logement spacieux et confortable», explique Benjamin Berger, directeur général des agences immobilières Cimalpes.

Forcément, ces équipements ont un coût. Il faut ainsi compter entre 14 000 et 15 000 euros par mètre carré à Megève où un logement de 138 m², situé au pied d’une télécabine, avec quatre chambres et autant de salles de bains est mis en vente à trois millions d’euros. Les prix dans certaines stations restent cependant plus abordables. C’est le cas, par exemple, à Saint-Gervais Mont-Blanc où il faut compter 5 000 à 6 000 euros par mètre carré ou aux Houches (7 000 à 8 000 euros par mètre carré).

A LIRE >> Bon plan: pourquoi faut-il louer ses skis à la dernière minute ?

Pour rentabiliser leur acquisition, les propriétaires la propose le plus souvent à la location. En tant que «loueur en meublé non professionnel», ils récupèrent la TVA à 20% payée à l’État lors de l’achat du logement et, dans le cas des biens les plus prestigieux, ils peuvent les louer entre 10 000 et 50 000 euros par semaine.

Sur le même thème

immobilier à la montagne Immobilier neuf Investissement immobilier à la montagne

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique