Se connecter S’abonner

Prix de l’immobilier : un nouveau seuil pourrait être franchi cet été à Paris

Selon l'indice des prix immobiliers (IPI) Meilleurs Agents-"Les Echos", les prix parisiens, qui dépassent désormais les 10.500 euros le mètre carré, pourraient encore s'envoler. Les prix devraient atteindre les 11.000 euros le mètre carré cet été dans la capitale.

immobilier
iStock

Les prix de l’immobilier n’ont pas fini de s’envoler à Paris. Alors que Lyon, Lille, Paris et Rennes ont enregistré une hausse de plus de 1% au cours du mois de février, selon l’indice des prix immobiliers (IPI) Meilleurs Agents-« Les Échos », cela n’est pas près de s’arranger. En effet, selon Les Échos, moins de sept mois après avoir franchi la barre des 10 000 euros le mètre carré, les prix parisiens dépassent désormais celle des 10 500 euros, selon les derniers chiffres de Meilleurs Agents.

Le journal précise que les prix de l’immobilier parisien ont bondi de 10,2% en un an. Une hausse des prix qui concerne aussi bien les petites surfaces (+10,3% en un an pour les studios et deux pièces), que les grandes (+10% au-delà de 3 trois pièces). Une envolée des prix de l’immobilier qui tend même à croître au cours des mois avec une hausse de 2,3% depuis le début de l’année 2020.

À  LIRE >>> Immobilier: à Paris, l’investissement locatif progresse fortement

Cette flambée des prix qui pourrait même passer un nouveau seuil cet été. « Si rien ne vient enrayer le rythme actuel, Paris devrait atteindre les 11 000 euros le mètre carré dès cet été. Il manque aujourd’hui 4,7% pour les atteindre. C’est exactement la tendance de Paris sur les sept derniers mois », prévient dans Les Échos Thomas Lefebvre, directeur scientifique chez Meilleurs Agents.

Seuls 5 arrondissements sont à moins de 10 000 euros le mètre carré

Les Échos notent que dans Paris, seuls cinq arrondissements sont actuellement à moins de 10.000 euros le mètre carré (les 12e , 13e , 18e , 19e et 20e), contre sept arrondissements en janvier.