Immobilier: comment fonctionnent les « instant buyers », qui promettent la vente en 48 heures?

Des entreprises françaises répliquent la formule des « instant buyers » américains, en proposant la vente express de votre bien immobilier.

Pour l'instant, les « instant buyers » sont surtout présents sur les grandes agglomérations où le marché est tendu. Crédit: iStock.

Leurs noms sont Homeloop, Dili ou encore Vendez-votre-maison. Ces start-ups promettent toutes la même chose : la vente de votre appartement ou de votre maison en un temps record. Il s’agit d’« iBuyers » ou d’« instant buyers », un phénomène venu d’outre-Atlantique. Le principe est simple : elles achètent instantanément votre bien pour le revendre ensuite.

Un formulaire, une visite, une offre

Les étapes sont les mêmes sur les trois sites et sont réalisées en quelques clics. On renseigne les informations de son bien immobilier dans un formulaire en ligne : nombre de pièces, localisation, surface, etc… Les algorithmes des « instant buyers » fixent une estimation. Une visite est programmée puis vous recevez une offre d’achat qui engage l’entreprise. Il suffit ensuite de signer si la proposition vous convient.

A LIRE >> Rentabilité immobilière : le prix de revente est le critère déterminant

Ainsi, Homeloop, premier à avoir lancé le concept en France en 2016 propose une vente en à peine 48 heures. « En nous portant acquéreurs du bien, nous garantissons au vendeur une vente simple, rapide et certaine », explique ainsi son fondateur Aurélien Gouttefarde au Figaro. Dili propose une offre en quelques jours, sans travaux et sans visites organisés par le vendeur, et avec un délai de vente actée chez le notaire entre 30 et 60 jours.

Des tarifs plus élevés qu’en agence immobilière

Cela permet de réaliser une économie de temps, pour les personnes pressées de se séparer de leur bien, avec l’absence de délai de rétractation et de condition suspensive au compromis de vente. Mais tout cela a bien sûr un prix, entre 7 et 12% du prix de vente du bien, ce qui rend ce service bien plus cher que celui d’une agence immobilière dont la commission tourne autour de 4-5%.

Pour l’instant, les « instant buyers » sont surtout présents sur les grandes agglomérations où le marché est tendu, à l’exception de Vendez-votre-maison, présent dans 16 départements français, mais qui a des tarifs plus élevés, entre 13 et 15%, selon Le Figaro.

Sur le même thème

immobilier Vente immobilière

Réactions et commentaires

Sur la même thématique