Immobilier: les Français veulent passer par une agence mais sans frais supplémentaires

En période d’incertitudes, les propriétaires ont du mal à vendre leurs biens immobiliers au meilleur prix et ils attendent des agences un vrai service pour inverser la tendance.

La capacité des agents immobiliers à évaluer le prix de vente du bien est remise en cause par les propriétaires. Crédit : GILE MICHEL/SIPA

La majorité des Français (74%) sont prêts à confier l’exclusivité de la vente de leur bien à une agence immobilière, à condition qu’il soit mis en valeur sans frais supplémentaires. C’est l’un des principaux enseignements du sondage Odoxa pour Certitude Immo publié mercredi 10 juin. Alors que le marché a connu une année 2019 florissante, la crise sanitaire risque de plomber les ventes cette année et les prévisions sont difficiles, tant sur le nombre de transactions que sur les prix.

Dans les détails, le sondage rapporte que « 74 % des propriétaires estiment qu’ils ont vendu leur bien immobilier dans les délais qu’ils s’étaient fixés pour le faire » et cela s’explique par « les taux très bas ces dernières années et la bonne santé du marché immobilier », selon le communiqué. Un bémol toutefois sur le prix de vente, car plus de quatre propriétaires sur dix interrogés disent avoir été contraints de revoir leurs ambitions à la baisse pour trouver un acquéreur. La majorité d’entre eux sont déçus par le prix de vente in fine et les délais de vente impartis, convaincus que « le bien immobilier n’a pas été estimé à son juste prix dès le départ ».

L’évaluation du bien par l’agent est mise en cause

C’est la capacité des agents immobiliers à évaluer le prix de vente du bien qui est remise en cause par les propriétaires, même si les sondés sont satisfaits en majorité de la relation avec l’agent et de sa disponibilité. Plus de deux tiers, soit 67% des agents immobiliers, proposent le prix de vente d’un bien en fonction de leurs commissions, toujours selon le sondage Odoxa pour Certitude Immo. De plus, elles sont jugées trop élevées par 85% des propriétaires par rapport aux services proposés, et ils souhaitent que leurs biens soient plus mis en valeur.

>> Immobilier: les primo-accédants sont de retour sur le marché (s’ouvre dans un nouvel onglet) »>A LIRE >>> Immobilier: les primo-accédants sont de retour sur le marché

Les personnes interrogées pensent unanimement que pour tirer le meilleur prix d’un bien immobilier il faut le mettre en valeur, ce qu’ils n’ont pas eu le temps de faire ou qu’ils n’ont pas fait, faute de moyens. Cela signifie qu’il faut soigner l’aménagement intérieur, le « home staging », pour 83% des propriétaires, et faire des travaux de rénovation comme la plomberie ou l’isolation pour 60% d’entre eux.

Plus difficile de vendre à la campagne

En fonction de la situation géographique et de la densité de population, les avis divergent sur la facilité de vendre un bien, ou non. 65% des Français et 75% des propriétaires considèrent qu’il est facile de vendre un bien dans une grande ville. Ils trouvent que c’est plus difficile dans une petite ville et à la campagne : 61% d’entre eux « jugent qu’il difficile (..) de vendre un bien situé dans une commune rurale », conclut le communiqué.

Sur le même thème

immobilier marché de l'immobilier Prix de l'immobilier Vente immobilière

Réactions et commentaires

Sur la même thématique