Immobilier: l’offre et la demande de logements neufs baissent en 2020 

Au premier trimestre 2020, le marché du logement neuf était en berne, selon une étude de la Fédération des promoteurs immobiliers de France. 

Les promoteurs immobiliers imaginent qu’il y aura potentiellement 100 000 logements collectifs autorisés en moins en 2020 par rapport à l’année dernière. Crédit: iStock.

Pendant les trois premiers mois de l’année 2020, il s’est vendu 12 000 logements en moins qu’à la même période l’année dernière. La Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) a analysé les données du marché de l’immobilier neuf et observe une baisse générale de l’offre et la demande. Et il ne s’agirait pas seulement des effets de la crise sanitaire. En effet, l’offre de logements neufs a baissé de 14% en mars 2020 par rapport à mars 2019.

Une baisse qui n’est pas seulement due à la crise sanitaire 

« La crise du Covid‐19 ne suffit pas à expliquer cette chute, car le confinement ne pèse que sur les deux dernières semaines de mars : avant la crise, les ventes de neuf ralentissaient déjà fortement », explique ainsi l’étude. Sur un an, les mises en vente ont baissé de près de 18% au premier trimestre 2020. Et cette baisse vaut aussi pour les appartements et maisons dont la construction n’a pas encore débuté : la FPI compte 15 000 projets en moins en 2020. 

Pour les experts de l’immobilier, ce marché en berne s’explique par plusieurs raisons notamment la longueur des procédures administratives, des permis de construire, le prix des travaux… Si la crise du coronavirus n’explique pas réellement cette chute de l’offre et de la demande de l’immobilier neuf, elle risque d’y contribuer dans le futur. « Ces déséquilibres vont s’aggraver avec la Covid‐19 et peser bien plus longtemps que l’état d’urgence sanitaire », avance la FPI. 

A LIRE >> Immobilier: 52% des locataires ne supportent plus leur logement

Les prix augmentent 

Ainsi, les promoteurs immobiliers imaginent qu’il y aura potentiellement 100 000 logements collectifs autorisés en moins en 2020 par rapport à l’année dernière. De leur côté, les acheteurs pourraient être plus frileux en raison de la crise économique. Résultat : 50 000 logements neufs pourraient ne pas être vendus. 

La seule donnée qui ne baisse pas, en revanche, c’est celle du prix. Le logement neuf se vend plus cher en 2020 qu’en 2019. En moyenne, en France, le prix au mètre carré augmente de 2,3%, pour atteindre 4 485 euros. On remarque toutefois des disparités régionales. En Île-de-France, le mètre carré s’affiche 4,7% plus cher avec 5 280 euros. 

Sur le même thème

immobilier Immobilier neuf Prix de l'immobilier Vente immobilière

Réactions et commentaires

Sur la même thématique