Se connecter S’abonner

Le succès croissant des locations saisonnières haut de gamme

Les locations saisonnières de luxe rencontrent un succès énorme en France : Le Touquet, la Corse ou encore la Provence attirent les vacanciers, selon le réseau Sotheby’s International Realty France- Monaco.

Maison immobilier cryptomonnaies fraude
Crédit: iStock.

Entre le confinement, le télétravail et les envies de changer d’air, les locations saisonnières haut de gamme tirent leur épingle du jeu. Les Français seraient de plus en plus nombreux à louer des logements saisonniers de luxe, selon Sotheby’s International Realty France- Monaco. Parmi les destinations qui attirent les voyageurs : Le Touquet, la Provence, la Corse, la Côte d’Azur et les Alpes françaises. « Cette nouvelle tendance est complémentaire du succès croissant des résidences secondaires et des maisons avec un extérieur », détaille Alexander Kraft, PDG de l’entreprise, dans un communiqué.

La Côte d’Opale attire les amateurs de grand air et de raffinement avec la ville du Touquet, en raison de la fermeture des frontières selon les agents immobiliers sur place. « Nous n’avons pas assez de biens pour faire face à cette énorme demande, conséquence directe de la pandémie et du fait que les gens ont décidé de rester en France pour les vacances estivales » rapporte Nathalie Forest, directrice de Nathalie Forest Sotheby’s Realty. Le type de bien est varié, de la maison bourgeoise avec jardin, à l’appartement en bord de mer, ou encore la grande maison de six chambres. Le prix moyen est de 1 400-1 500 euros la semaine pour la maison bourgeoise de trois chambres dans un quartier d’exception ou un appartement de même taille, et jusqu’à 2 900 euros pour une maison plus grande.

La Provence à 5 000 euros la semaine

Autre destination qui explose, la Provence et plus particulièrement, le Luberon. « Nous avons beaucoup plus de demande de locations que d’habitude et toutes au mois d’août car essentiellement de la part de Parisiens, qui partent plutôt en vacances ce mois-ci », détaille Pascal Danneau, Directeur de Provence Luberon Sotheby’s Realty. Le prix d’une maison de quatre ou cinq chambres, avec une piscine et un beau terrain, est de 5 000 euros la semaine dans cette partie de la France. La Corse attire aussi plus de touristes que prévu : pendant le confinement, le nombre de demandes de location était en repli, en raison de l’épidémie de coronavirus, mais l’été s’annonce bien meilleur sur l’île. « Privés de leur résidence secondaire au printemps, un certain nombre de nos mandants ont aussi décidé de profiter de leur propriété cet été ce qui a pour effet de réduire l’offre » explique Frederic Olivieri, directeur de Corsica Sotheby’s International Realty. Le nombre de réservations de billets d’avion vers la Corse augmente progressivement.

Jusqu’à 450 000 euros le mois pour une somptueuse villa sur la Côte d’Azur

Toujours dans la catégorie des destinations méditerranéennes, la Côte d’Azur enregistre plus de demandes de locations que d’habitude, « à la fois afin de profiter du déconfinement et afin de louer avant de franchir le pas d’acheter », assure Peter Illovsky, Directeur de Côte d’Azur Sotheby’s Realty. Comme la Corse, les prix sont élevés, car l’offre est haut de gamme : de 25 000 à 450 000 euros par mois pour une somptueuse villa.

À LIRE >>> Immobilier de luxe: les Français en quête d’espaces verts

Enfin, les Alpes françaises ne sont pas en reste avec leurs stations de luxe : Méribel, Megève et Courchevel. Non seulement les demandes augmentent pour l’été, mais aussi pour l’hiver prochain. « Le Covid-19 y est bien sûr pour quelque chose, avec les frontières encore fermées et la peur de voyager à l’étranger », précise Olivier Roche, directeur des agences Sotheby’s Realty présentes dans les trois stations. « La montagne attire de plus en plus depuis quelques années, les personnes veulent accéder à des endroits verts et sans pollution… » ajoute l’agent. Concernant les prix, il faut compter entre 5 000 et 30 000€ la semaine pour les chalets, et entre 4 000 et 10 000€ pour les appartements de deux à quatre chambres. Et les prix sont moins chers l’été que l’hiver.