Immobilier: les prix des loyers sont stables au premier trimestre selon l’Insee

L’institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié les derniers chiffres sur le prix des loyers d’habitations, qui s’avère être stable au premier trimestre 2020.

À Paris, les loyers sont encadrés, et les montants des loyers de référence changent au 1er juillet 2020. Crédit: iStock.

Bonne nouvelle pour les locataires : les prix des loyers des résidences principales d’habitation n’ont pas augmenté au premier trimestre 2020 selon l’Insee, dans son bulletin d’informations rapides du 23 juin. Au trimestre précédent, les indices des loyers d’habitations (ILH) étaient en légère hausse, de 0,1%. Sur un an, relève l’institut, l’évolution est de 0,3%, après 0,5% le trimestre précédent, et dans le secteur libre les loyers augmentent de 0,8% sur l’année, tandis qu’ils baissent de 0,6% dans le secteur social.

Ces données ont été calculées par l’Insee à partir des résultats de l’enquête Loyers et Charges, et de celle réalisée auprès des bailleurs sociaux. Elles concernent « l’ensemble des résidences principales, louées vides, dont l’usage principal est l’habitation », précise l’institut.

Rappelons que le bailleur peut réviser le loyer une fois par an : à la date indiquée sur le bail, ou à la date anniversaire du contrat, si une clause du bail le prévoit. Ce loyer peut être augmenté en cas de travaux de rénovation, mais l’accord du locataire est nécessaire, selon l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil). Cette augmentation annuelle ne peut être supérieure à la variation de l’Indice de référence des loyers (IRL) publié par l’Insee chaque trimestre. Il s’agit de la référence pour la révision des loyers en cours de bail, dans le parc locatif privé, et il est différent des indices des loyers d’habitations (ILH) ci-dessus.

À LIRE >>> Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) reste prudent sur les conditions de délivrance des crédits immobiliers

Les montants des loyers de référence parisiens changent le 1er juillet

Par ailleurs à Paris, les loyers sont encadrés. Cela concerne les logements meublés et non meublés du parc locatif privé. Chaque loyer parisien doit respecter un plafond appelé « loyer de référence majoré ». Un arrêté publié le 4 juin dernier fixe les nouveaux montants de référence, en vigueur dès le 1er juillet prochain. Les nouveaux plafonds sont en hausse en moyenne de 1,5%. Depuis le 1er mars 2020, ce plafond concerne aussi les villes de Lille, Helemmes et Lomme.

Sur le même thème

Encadrement des loyers immobilier Insee Loyer

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique