Immobilier : le marché locatif explose depuis le déconfinement

Les transactions immobilières ont explosé après le confinement et le marché locatif connaît aussi un boom des recherches selon une étude de PAP.

Le nombre d’offres de logements est aussi en hausse : les annonces augmentent de 39% par rapport à 2019. Crédit: iStock.

Après deux mois de pause le marché de l’immobilier subit plus qu’un effet de rattrapage et le marché locatif n’y échappe pas, selon une étude de PAP. Les recherches ont d’abord progressé de 50% au mois de mai sur le site de particulier à particulier pour ensuite augmenter de 75% en moyenne en juin 2020. Ce boom s’explique par le fait que les étudiants ont commencé à chercher un logement plus tôt. Leurs recherches représentent 29% du total de celles déposées sur le site PAP, contre 21% en 2019. Les actifs représentent 71% des dossiers et ils veulent déménager cet été, toujours selon l’étude.

Le nombre d’offres de logements est aussi en hausse : les annonces augmentent de 39% par rapport à 2019. Les étudiants ont quitté leurs logements plus tôt que prévu, en raison de l’épidémie de coronavirus et de l’arrêt des cours en présentiel. La fin de l’année scolaire et universitaire en avance a précipité leur retour chez leurs parents. De nouveaux logements sont logiquement apparus sur le marché, surtout des meublés, notamment de tourisme. En effet, les propriétaires de logements meublés initialement loués aux vacanciers ont cherché à combler l’absence des touristes en ciblant les locataires longue durée.

Les locataires franciliens ciblent la Grande Couronne

Autre point soulevé par PAP, la demande des particuliers vivant en ville, attirés par la campagne après deux mois de confinement. Si les maisons ne représentent que 15% des recherches de location, les demandes sur le site ont progressé de 96% alors qu’elles ne sont en hausse que de 68% pour les appartements. D’un point de vue géographique, les requêtes ont également fait apparaître le désir des locataires d’Ile-de-France d’habiter dans des logements plus grands, et donc de cibler la Grande Couronne. Dans l’ordre, la Seine-et-Marne enregistre une hausse de 140% des demandes, suivie du Val d’Oise avec 113% d’augmentation, des Yvelines avec 110% et enfin de l’Essonne avec 104% de hausse des recherches. L’Oise, située en Picardie mais limitrophe de la région francilienne, progresse avec 97% de hausse des recherches.

>> Location: 38% des propriétaires craignent de ne pas recevoir leur loyer (s’ouvre dans un nouvel onglet) »>A LIRE >>> Location: 38% des propriétaires craignent de ne pas recevoir leur loyer

Même constat pour Paris et sa Petite Couronne mais de manière moins significative selon PAP : 75% de hausse tout de même dans les Hauts-de-Seine et 63% dans la capitale. Enfin, les villes de province connaissent aussi une hausse des recherches de logements locatifs selon cette étude de PAP. Rennes et Grenoble enregistrent plus de 100% d’augmentation. Nantes, Bordeaux et Poitiers connaissent de leur côté plus de 70% de hausse. Les recherches concernent toutefois les centres-villes.

Sur le même thème

immobilier Immobilier locatif logement étudiant Loueur en meublé

Réactions et commentaires

Sur la même thématique