Se connecter S’abonner

Immobilier: l’heure de la revanche de la location longue durée sur Airbnb a sonné

Cet été, les mises en location classiques ont explosé tandis que les propriétaires délaissent de plus en plus Airbnb. 

Airbnb est mise en demeure par des propriétaires.
Crédit: iStock.

Le confinement a marqué une pause dans les projets immobiliers des Français, mais le marché se rattrape depuis sa suppression. Cet été, la location n’y a pas échappé. En mai, les recherches ont, par exemple, progressé de 50% sur le site de PAP pour ensuite augmenter de 75% en juin 2020. Et les mises en location sont également largement en hausse sur plusieurs plateformes, selon BFMTV. Avec un tourisme étranger au ralenti, les propriétaires privilégient en effet la location longue durée. 

50% d’offres de studios supplémentaires à Paris 

Dans les grandes villes, le site SeLoger note une nette augmentation des offres locatives cet été. A Paris, il y a 50% d’annonces de studios supplémentaires par rapport à 2020. A Grenoble, ces offres explosent de 100%. L’augmentation est de 38% à Bordeaux, 28% à Toulouse et 20% à Lille. Sur la plateforme entre particuliers PAP, les annonces ont enflé de 25% pour tout type de logement. Au mois d’août, il y a 39% d’offres de meublés en plus. 

Aux mois de juillet et août, l’agence en ligne Blue note une hausse de l’activité sur son site de 35% par rapport à l’été 2019. Les propriétaires ont déposé deux fois plus d’offres, mais les aspirants locataires sont également plus présents puisqu’il y a six fois plus de demandes cette année. 

A LIRE >> Crédit immobilier: l’apport personnel est redevenu indispensable

L’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes et la PACA dans le top des régions les plus touchées

L’agence note que trois régions sont particulièrement touchées par ce boum des locations. En Île-de-France, les annonces ont été multipliées par deux et les candidatures à la location par six. En deuxième position, l’Auvergne-Rhône-Alpes concerne cinq fois plus de demandes de locations et 80% d’offres supplémentaires par rapport à 2019. Enfin, les annonces ont été multipliées par deux en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour des demandes six fois supérieures. 

Les propriétaires qui louaient leur logement sur Airbnb se tourneraient donc vers la location longue durée, explique BFMTV. Très peu de touristes étrangers ont pu visiter la France cette année, ce qui a poussé les propriétaires à trouver un nouveau moyen de rentabiliser leur logement, de rembourser leurs prêts ou de couvrir leurs charges. Côté demande, il y a une volonté manifeste des Français de trouver un nouveau chez-soi. Un cadre sur trois envisage de partir de Paris et les déménagements ont augmenté de 550% après le déconfinement.