Se connecter S’abonner

La durée moyenne des prêts immobiliers augmente

L’allongement de la durée des prêts, qui s’établit à 230 mois en moyenne en août, a permis « d’amortir les conséquences de la remontée des taux des crédits et surtout, celles de la poursuite de la hausse des prix des logements », selon le Crédit Logement.

Maison
Crédit: iStock.

Alors qu’elle s’était stabilisée l’année dernière et au premier trimestre 2020, la durée des crédits immobiliers a augmenté, pour s’établir à 230 mois en moyenne en août, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA. Soit une augmentation de six points sur un mois. « Le recul de la part des clientèles les moins bien dotées en apport personnel intervenue dans la logique des recommandations du HCSF, la durée moyenne s’est accrue de près de trois mois durant le confinement, pour revenir au niveau élevé de décembre 2019 », explique l’observatoire.

Un allongement de la duration des prêts qui, selon le Crédit Logement, « a permis d’amortir les conséquences de la remontée des taux des crédits et surtout, celles de la poursuite de la hausse des prix des logements ».  

Légère baisse des taux

A LIRE >>> Des crédits immobiliers accessibles avec peu d’apport

Du côté des taux moyens, la tendance est à la baisse : ces derniers s’établissent à 1,24 % en moyenne en août 2020 contre 1,25% en juillet 2020. Après un ralentissement de la hausse constatée au premier trimestre, une inversion de tendance est visible depuis juillet et août : « les banques ont révisé à la baisse leurs barèmes. Le taux moyen a reculé de 4 points depuis juin, afin de soutenir la demande de crédits immobiliers, sur des marchés toujours à la peine, en dépit du rebond « technique » constaté avec la sortie du confinement », précise le Crédit Logement.

Coup de pouce pour les moins bons profils, les banques ont fait bénéficier à ces emprunteurs « une baisse de taux comparable à celle des autres emprunteurs et même sur les durées les plus longues ». Pour autant, si une autre bonne nouvelle les attend concernant le niveau d’apport, le taux moyen qui leur est proposé reste supérieur aux autres.