Mieux Vivre Votre Argent

Immobilier : des crédits à taux zéro pour investir dans le neuf à Lille

Lille s’attaque de front à la problématique du logement. Pour la Métropole européenne de Lille (MEL), l’enjeu est double : « préserver un secteur durement impacté par la crise sanitaire » et « répondre aux demandes des
métropolitains en matière de logement
», explique à La Voix du Nord la vice-présidente en charge du logement et de l’habitat à la MEL, Anne Voituriez. Pour remplir cet objectif, l’intercommunauté regroupant Lille, Roubaix et Tourcoing va lancer des prêts à taux zéro (PTZ) pour des logements neufs.

Cette aide à l’accession à la propriété sera financée à hauteur de quatre millions d’euros par la métropole du Nord, soit une partie du budget global de 23 millions prévus en soutien au marché immobilier. Le prêt permet d’investir dans un logement neuf sans frais de dossier et sans intérêts, puisqu’ils sont pris en charge par les autorités publiques. Pour y avoir accès, la maison ou l’appartement doit se trouver sur le territoire administratif de la MEL.

Jusqu’à 75 000 euros

Le montant du crédit immobilier permet ainsi de financer une partie de l’achat. Au maximum de 75 000 euros, le montant du prêt varie en fonction de la TVA qui s’applique au logement, du nombre de personnes rattachées au foyer, mais aussi de la zone dans laquelle se situe l’achat immobilier. Le PTZ sera d’une durée de maximum 15 ans.

Attention, tous les logements ne sont pas forcément éligibles au PTZ. Le potentiel acquéreur doit se renseigner auprès du promoteur immobilier pour s’en assurer. Pour un T1 ou un T2, le prix ne doit pas dépasser 3 300 euros le mètre carré, pour un T3, le plafond est fixé à 3 200 euros le mètre carré et pour un T4 ou plus grand, la limite est fixée à 3 100 euros le mètre carré, précise le quotidien régional.

A LIRE >>> Immobilier : les Français cherchent de plus en plus de logements en dehors des grandes villes

1 000 foyers pourront en bénéficier

Ce sont ensuite les banques partenaires qui délivreront le prêt, contactées par le ménage. Tous les foyers n’y ont pas non plus accès, puisque le PTZ dépend d’une condition de ressources. Il ne faut pas dépasser un certain niveau de revenus, selon le nombre de membres de la famille et la localisation du bien.

Les personnes accédant pour la première fois à la propriété devront demander un prêt à taux zéro de l’État tandis que les autres devront justifier de ressources inférieures aux plafonds en vigueur. 80% des habitants de la métropole répondent aux critères leur permettant de demander ce crédit, mais seulement 1 000 foyers pourront en bénéficier d’ici septembre 2021. La date limite de dépôt des demandes est fixée au 30 septembre.