Se connecter S’abonner

Logements neufs : les douches à l’italienne seront obligatoires dès 2021

C’est une concrétisation de la loi Elan de 2018. Celle-ci prévoit, en effet, que les logements construits en rez-de-chaussée et en étages, dès lors qu’ils sont desservis par un ascenseur, doivent être évolutifs. C’est-à-dire permettre à leurs occupants d’y vieillir en étant accessibles dès leur construction ou moyennant de menus travaux. Selon un arrêté paru jeudi 17 septembre au Journal officiel, certains logements neufs devront être construits avec des salles de bain adaptables. Et cela afin qu’ils soient accessibles aux personnes à mobilité réduite. Et cela dès janvier 2021.

L’arrêté entend simplifier l’aménagement des maisons comme des appartements, en facilitant la transformation d’une baignoire en douche avec bac ou à l’italienne. Pour autant, les douches de plain-pied ne seront pas imposées dans toutes les salles de bain si l’habitation en compte plusieurs. Comme le précise le texte, dans les logements situés en rez-de-chaussée ou en étages desservis par ascenseur, « au moins une salle d’eau, située au niveau d’accès du logement » devra être « équipée d’une zone de douche accessible dont l’accès se fait sans ressaut ou d’une baignoire ». Dans ce dernier cas, celle-ci devra pouvoir être retirée simplement afin d’être remplacée par une douche, lorsque cela deviendra nécessaire.

Evolution en deux temps

Dans un premier temps, les appartements en rez-de-chaussée et les maisons individuelles en lotissement ou destinées à la location seront les seuls à être concernés. Les autres logements devront se plier à cette obligation à compter du 1er juillet 2021.

A LIRE >>> Copropriété : la réforme facilitant les travaux d’accessibilité reportée à 2021

L’arrêté prévoit aussi une autre évolution. Il inclut la zone de douche dans l’espace de manœuvre minimum, quand le logement prévoit une douche à l’italienne dès sa livraison. Cet espace, d’un diamètre de 1,50 m, doit permettre à une personne circulant en fauteuil roulant de se retourner dans la pièce. La possibilité de superposer cet espace de manœuvre avec la zone de douche permettra un gain d’espace.