Se connecter S’abonner

Immobilier : ces villes où il vaut mieux louer pour avoir un logement plus grand

Dans 57% des villes françaises, la location d’un logement permet d’avoir une plus grande surface que l’achat, selon une étude de Vousfinancer et Meilleurs agents.

Quel est le meilleur choix entre achat immobilier et location de sa résidence principale ? Pour le savoir, il faut connaître la durée d’amortissement d’un bien : en moyenne de trois ans et cinq mois en France, selon une récente étude. Mais il faut aussi prendre en compte la surface du logement. Gagne-t-on des mètres carrés lorsqu’on investit dans la pierre ou la location est-elle plus avantageuse pour avoir une résidence plus grande ? Sans surprise, cela dépend largement de la ville dans laquelle vous souhaitez vivre.

L’achat fait perdre beaucoup de place dans les grandes villes

Pour avoir plus de surface la location reste souvent la meilleure option dans les grandes villes françaises. La plateforme d’estimation immobilière Meilleurs Agents et le courtier Vousfinancer ont comparé la location et l’achat sous l’angle de la surface obtenue dans 150 agglomérations de plus de 30 000 habitants, en incluant Paris, mais pas l’Île-de-France. Le revenu médian des foyers de la ville, le prix moyen du mètre carré, les taux d’emprunt sur vingt ans et une mensualité correspondant à 33% des revenus ont été pris en compte. Pour le loyer, l’étude se base sur la même mensualité que le remboursement du crédit. Résultat, dans 57% des grandes villes, il vaut mieux louer plutôt qu’acheter pour vivre dans un espace plus grand.

La seule métropole française où l’achat est comparable à la location en termes de mètres carrés est Lille. Pour le même budget mensuel, on peut y être locataire d’un 53 m2 et acheter un 50 m2. Dans le reste des grandes villes, l’investissement dans un logement fait perdre beaucoup de place. À Lyon, il faut compter 33 m2 en moins pour un achat, il s’agit de la métropole où la location est la plus intéressante pour la surface. À Bordeaux, louer fait gagner 26 m2, à Nantes, ce sont 25 mètres carrés et à Rennes 24 m2. Être locataire plutôt que propriétaire à Paris permet de gagner 17 m2. Pour Marseille, la différence s’élève à 11 m2

A LIRE >>> Immobilier : les prix de l’ancien augmentent de plus de 5% sur un an

Dans 67 villes, l’achat permet d’obtenir de l’espace

En dehors des grandes villes, les endroits où la location est plus intéressante que l’achat se trouvent en périphérie de ces dernières, avec des prix immobiliers très élevés. À Saint-Médard-en-Jalles, près de Bordeaux, acheter fait perdre 47 m2. À Caluire-et-Cuire, en périphérie de Lyon, ce sont 42 m2. Le deuxième type de villes où louer permet d’avoir un logement plus grand sont des lieux qui attirent les résidences secondaires, avec un prix de la pierre en augmentation et des loyers peu chers, à l’image de Saint-Malo où la différence est de 42 m2 ou d’Anglet, entre Biarritz et Bayonne, où il faut compter 45 m2 en moins à l’achat.

À l’inverse, dans 67 villes, l’achat permet d’obtenir plus d’espace. Saint-Étienne est la grande ville où l’investissement vaut le coup puisqu’on y gagne 42 m2. À Mulhouse, Limoges, au Mans ou à Perpignan, devenir propriétaire permet d’obtenir plus de 10 m2 en plus par rapport à une location. Le choix de l’achat peut faire gagner jusqu’à 67 m2, quand on choisit d’investir à Montluçon, dans l’Allier.