Se connecter S’abonner

MaPrimeRénov’ : l’aide pourra atteindre jusqu’à 90% du devis

L’aide à la rénovation thermique des logements est estimée à deux milliards d’euros en 2021.

MaPrimeRénov’ pourra atteindre jusqu’à 90% du montant des devis effectués à partir du 1er octobre 2020. C’est ce qu’a annoncé Emmanuelle Wargon dans le Journal du Dimanche. La priorité du gouvernement reste les ménages les plus modestes, pour qui l’aide pourra atteindre ce taux, « puis elle descend à 75%, 60% et à 40% pour les ménages les plus aisés », a précisé la ministre du Logement. Cette aide aux travaux de rénovation énergétiques pourra être demandée à partir du 1er janvier 2021 mais un outil de simulation sera présenté lundi 5 octobre. « Elle sera versée dès la phase des travaux », a encore expliqué Emmanuelle Wargon. Le passage à la chaudière à granulés par exemple permettra à un foyer de toucher une aide allant jusqu’à 10 000 euros.

100 000 dossiers déposés

Mardi 29 septembre, la ministre du Logement a annoncé sur franceinfo que plus de « 100 000 dossiers » avaient été déposés sur le site internet maprimerenov.gouv.fr, ou sont en cours d’instruction. Les 150 000 dossiers devraient être atteints en 2020. « En 2019, on a fait 800 000 isolations en France, des combles, des planchers etc, et 250 000 changements de chaudières » a insisté la ministre. Emmanuelle Wargon a ajouté ensuite que « dans la définition d’un logement décent, il y aura un critère de performance énergétique à partir du 1er janvier 2023 ».

2 milliards d’euros

Le gouvernement prévoit deux milliards d’euros en 2021 et en 2022 pour les aides à la rénovation énergétique des logements privés, et 500 millions d’euros pour les logements sociaux, sur une enveloppe globale de 6,7 milliards d’euros du plan de relance, consacrés à ce type de travaux. Ils devraient générer « six milliards d’euros de travaux » et créer « 22 000 emplois sur deux ans », a déclaré Emmanuelle Wargon au JDD.  Le dispositif MaPrimeRénov’ est ouvert aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés. Contrairement à ce qui avait été annoncé par Bercy, l’aide ne sera pas conditionnée à une baisse de charges, a précisé la ministre du Logement, rappelant « que des mécanismes d’encadrement des loyers existent déjà ».

A LIRE >>> MaPrimeRénov’: l’aide étendue à tous les Français avec un budget de deux milliards d’euros supplémentaires

La France compte 4,8 millions de passoires thermiques selon le Commissariat général au Développement durable. Selon une enquête de SeLoger, diffusée par le Journal du Dimanche le 26 septembre, les grandes villes comptent moins de logements mal isolés.