Se connecter S’abonner

Ile-de-France : où se loger au meilleur prix ?

Dans quelles villes d’Ile-de-France trouve-t-on le plus de maisons ? Où sont situés les logements les plus grands ? Où les prix sont-ils les plus avantageux ?

Paris est peut-être au cœur de l’Ile-de-France, mais, en matière d’immobilier, la capitale représente à peine 20% des volumes de ventes de la région, selon les chiffres des Notaires du Grand Paris pour le mois d’octobre. Le document explique que 8 ventes sur 10 sont localisées hors de la Capitale et 3 sur 10 sont des maisons. Il met également en lumière la diversité de l’immobilier et le grand écart des prix. 

Si Paris est la championne incontestée de ce domaine, elle est bonne dernière en matière de maisons. Elles ne représentent, en effet, qu’1% des ventes conclues dans la capitale contre 31% des transactions réalisées en Ile-de-France. A Boulogne-Billancourt (92), cette part monte à 9%. A Versailles (78), elle passe à 24%. Et sans surprise, plus on s’éloigne de Paris, plus la part de maisons grimpe. Par exemple, en Seine-et-Marne, celle-ci atteint 72% à Fontainebleau et 77% à Meaux.

Des maisons plus grandes dans l’ouest

Côté prix, l’amplitude est importante pour les maisons. Proche du million d’euros à Boulogne-Billancourt, le prix moyen est inférieur à 180 000 euros à Provins. « Les arrondissements de l’ouest parisien de Versailles et Saint-Germain-en-Laye affichent des prix unitaires de maison proches de 500 000 euros, de loin les plus chers en-dehors de Paris et des Hauts-de-Seine », détaillent les notaires.

Pour ce qui est de la surface, l’ouest parisien, les Hauts-de-Seine ou les Yvelines offrent les plus grandes superficies. Les maisons vendues à Boulogne-Billancourt mesurent 130 m², celles à Versailles ou Saint Germain-en-Laye 120 m². Des surfaces jamais atteintes dans le Val-d’Oise, de l’Essonne ou même de la Seine-et-Marne.

5 230 euros/m² en Ile-de-France

De manière générale, la surface médiane des logements est très variable. En Ile-de-France, elle est de 56 m². A Paris, elle perd 10 mètres. Dans le Val-d’Oise et l’Essonne, elle est de 62 m². Elle en prend deux de plus dans les Yvelines.

A LIRE >>> Crédit immobilier : en octobre, les taux oscillent entre légère baisse et stabilité

Quid des prix ? Le prix moyen du mètre carré à Paris est de 10 200 euros. Elargi à toute l’Ile-de-France, il tombe à 5 230 euros. Une moyenne très proche de celle notée dans la petite couronne, alors que celle de la grande couronne est de 2970 euros. L’Essonne, le Val-d’Oise et la Seine-et-Marne sont les trois départements les moins chers. Arrive ensuite la Seine-Saint-Denis (3 420 euros). Le département des Hauts-de-Seine (6 300 euros) est quant à lui, le plus cher juste après celui de Paris.