Se connecter S’abonner

MaPrimeRénov’ : voici les nouveaux barèmes

Depuis le 1er octobre, le dispositif d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires. Bailleurs comme occupants, quel que soit leur revenu. A quelles aides avez-vous le droit ?

MaPrimeRénov'
Crédit: iStock.

Seuls les propriétaires de résidences secondaires demeurent exclus du dispositif lancé au début de l’année 2020, pour aider les foyers les plus modestes à rénover leur logement. Dès le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ sera le seul dispositif d’aide à la rénovation énergétique. Lundi 5 octobre, le ministère de la Transition écologique a publié les barèmes des aides, dont le montant variera selon la nature des travaux entrepris et le revenu fiscal de référence (RFR).

Si d’un côté, il s’agit de réduire le nombre de passoires thermiques, le dispositif vise également à soutenir l’activité du secteur du bâtiment. Concrètement, à chaque réalisation correspond désormais une prime forfaitaire, qui varie selon les revenus. Ainsi, le gouvernement a défini quatre profils : un « bleu », un « jaune », un « violet » et un « rose ». Ce dernier correspond aux ménages les plus aisés, le « bleu » aux plus modestes.

Quel revenu pour quel profil ?

Une personne seule dont le RFR atteint jusqu’à 14 879 euros est considérée comme un profil « bleu ». Dans le cas d’un couple, ce montant ne doit pas dépasser 21 760 euros. Si le foyer fiscal se compose de trois personnes, il peut atteindre 26 170 euros.

Si le RFR d’une personne seule grimpe jusqu’à 19 074 euros, son profil sera dit « jaune ». Si le foyer est composé de deux ou trois personnes, les plafonds passent respectivement à 27 896 euros et 33 547 euros. Dans le cas des profils « violet » et « rose », le RFR d’un célibataire doit être inférieur ou égal à 29 148 euros, 42 848 euros et 51 592 euros.

Des plafonds plus élevés en Île-de-France

En Île-de-France, ces plafonds seront plus élevés. Le RFR d’un célibataire qui atteindra 20 593 euros équivaudra à un profil « bleu ». Il sera « jaune » s’il monte jusqu’à 25 068 euros et « violet » ou « rose » s’il atteint jusqu’à 38 184 euros. Si le foyer se compose de deux personnes, les plafonds passent à 30 225 euros jusqu’à 36 792 euros jusqu’à 56 130 euros. Le RFR peut atteindre soit 36 297 euros, soit 44 188 euros ou encore 67 585 si trois personnes composent le ménage. 

A LIRE >>> Rénovation énergétique: un site recense toutes les aides locales existantes

Qui plus est, les barèmes de MaPrimeRénov’ pourront être bonifiés si les travaux engagés permettent au logement d’obtenir une étiquette énergétique A ou B, ou de quitter les étiquettes F et G, considérées passoires thermiques. Enfin,un forfait spécial récompense les rénovations grâce auxquelles le gain énergétique atteint au moins 55%.

Des aides locales

Pour mémoire, MaPrimeRenov’ est cumulable avec les Certificats d’économie d’énergie (CEE), d’autres primes distribuées par les fournisseurs d’énergie lorsque vous réalisez des travaux d’économie d’énergie, mais aussi des aides locales.