Se connecter S’abonner

Charges de copropriété : les impayés seraient en hausse avec la crise

Ce serait l’une des conséquences de la crise économique lié au coronavirus : le nombre d’impayés de charges de copropriété ont fortement augmenté, selon Europe 1.

charges de copropriété

L’inquiétude gagne le secteur immobilier. Les impayés de charges de copropriété seraient fortement en hausse depuis le début de la crise sanitaire. Selon Europe 1, certains copropriétaires ne peuvent plus honorer leurs factures et les causes seraient multiples. Pertes de revenus, doublement de ces charges en dix ans, coût des travaux de rénovation des bâtiments… Si la radio d’information ne fournit pas de chiffre précis, elle affirme que beaucoup d’acteurs du secteur sont pessimistes. Le directeur général de l’association des responsables de copropriété (ARC) Emile Hagège confie qu’« à partir du moment où (la copropriété) n’a pas la trésorerie nécessaire, on a un dysfonctionnement qui met la copropriété en difficulté vis-à-vis des fournisseurs ». L’expert craint l’arrêt de certaines tâches d’entretien voire de travaux de rénovation.

Vers des faillites de copropriétés

Dans certaines copropriétés, la situation serait très tendue à cause des mauvais payeurs. « Ça va être des faillites de copropriétés, des morts lentes. On va vers une crise de l’habitat », précise à Europe 1 Emile Hagège. « Pour certaines (copropriétés), ça risque d’être sanglant », confie même à la radio David Rodrigues, responsable juridique de l’association Consommation logement cadre de vie (CLCV). Les acteurs de l’habitat s’inquiètent d’autant plus que le gouvernement incite les copropriétés à engager des travaux de rénovation. Et ce, afin d’optimiser leur performance énergétique.

>> Rénovation énergétique : quels Coups de pouce pour quels travaux ? (s’ouvre dans un nouvel onglet) »>A LIRE >>> Rénovation énergétique : quels Coups de pouce pour quels travaux ?

35% d’économies d’énergie au moins

En effet, c’est l’un des grands enjeux du plan de relance, puisque MaPrimeRénov’ est désormais ouverte aux copropriétés. Cependant, ces aides ne sont disponibles qu’à partir d’un gain énergétique d’au moins 35% pour les bâtiments collectifs. Pour les immeubles, seules sont concernées les opérations engagées avant le 31 décembre 2021 et achevées au plus tard le 31 décembre 2024.